chronique d’une mort annoncée?

Christophe Le Hot

Le responsable local du Parti de la France au lieu et place de Christophe Le Hot, en vacances, candidat l’an dernier aux législatives dans notre circonscription a jugé que c’était un canular.
Mais d’après nos deux confrères Twitter puis Yahoo, le président du Front national serait mort d’une crise cardiaque.
Le P.D.F plus lepeniste que Jean-Marie Le Pen est conscient que quoiqu’il en soit le problème de sa succession se pose.
Sa fille Marine est candidate contre Brunu Goldnitch qui représente la ligne dure du parti.
Mais le Parti de la France pense que, c’est pourquoi M.Le Hot s’y est affilié, même si par extraordinaire, M. Goldnitch était choisi par ses adhérents, il serait condamné à l’inaction car mis en minorité par le comité central du Front National.
Le P.D.F. représente à Poissy une force avec laquelle il faudra compter lors des prochaines échéances électorales.
Pour ses partisans come pour ses adversaires;

Une réflexion sur “chronique d’une mort annoncée?

Les commentaires sont fermés.