Le roi Peugeot est bien vivant !

C’est le deuxième article que nous consacrons à la firme automobile P.S.A Peugeot-Citroën qui règne sur Poissy, Carrières-sous-Poissy et Achères.
Paradoxalement, malgré des introductions haut placées, il est plus difficile mais pas impossible, pour un journaliste de pénétrer dans ce temple de l’automobile qu’il y a une trentaine d’années du temps de son prédécesseur.
Bilan provisoire d’une visite de près de 4 heures conduite par le sympathique Frédéric d’abord le site de production de Poissy est à la pointe du progrès technologique européen.
Puis pour les cinq mille collaborateurs de l’entreprise, les conditions de travail se sont nettement améliorées. Le travail est moins répétitif et la pénibilité a nettement diminué.
Dans les trois secteurs que nous avons visité les robots ont remplacé la sueur.
Toute l’entreprise n’est pas ouverte au public.
Nous sommes dans une période de demi-confidentialité due à la mise en chantier dans un lieu inconnu de nous de l’usine d’un nouveau modèle l’A 9.
Pour les blouses grises, hommes et femmes que nous avons vu au travail toujours concentrés et quelquefois amicaux, Poissy ne semble être ni l’enfer, ni le paradis.
Sur la devanture du café « Le Chiquito » situé tout près de l’usine il est écrit « C’est mieux ici qu’en face! ».
Sans doute. Mais soyons heureux de vivre dans une société qui permet ce genre de clin d’oeil…

Publicités