Michel Dupart: merci à Hervé Morin


Michel Dupart remercie Hervé Morin !

Michel Dupart, candidat Nouveau Centre – Centristes des Yvelines pour le canton de Poissy-Sud remercie Hervé Morin, ancien ministre de la défense et président national du Nouveau Centre pour son soutien:

« Je remercie Hervé Morin pour son soutien.

J’ai réuni avec moi des élus et des citoyens du centre de droite et sans étiquette. Tous ont pour seul intérêt, les habitants de leur quartier, leur ville, leur canton, leur département, dans le respect des idées et des opinions de chacun.

Depuis des mois, je sens monter du terrain le ras-le-bol des citoyens pour la politisation du débat local toujours par les mêmes partis. Des orientations politiciennes ont été prises pour l’avenir des communes par très un petit nombre d’élus dans le respect de consignes de leurs partis plus que dans l’intérêt des habitants. Pour ma part j’entends défendre l’idée d’un canton et d’intercommunalités équilibrées et conformes aux attentes des habitants. »

Michel DUPART

Publicités

14 réflexions sur “Michel Dupart: merci à Hervé Morin

  1. sans rien renier c’est une bonne précampagne que fait michel dupart. s’il continue sur sa lancée il pourrait être qualifié pour le second tour.

  2. Bonjour à tous et à toutes,

    Loin des clivages politiques partisans, Michel est le seul candidat qui réunisse à la fois la compétence, la vision, et l’énergie qu’on attend d’un homme qui s’engage en politique.

    Aucun parti ne lui dicte ni ne lui dictera sa conduite car il n’est pas là aujourd’hui pour vivre de la politique mais pour faire vivre ses idéaux.

    En votant Michel Dupart vous votez pour vous !

    Bonne journée et bon we

    Richard BERTRAND

  3. Il a plus le style « Tasset » donc il commence doucement a rentrer dans la peau du favori michel Dupart. En plus le camouflet infligé par le judoka lundi dernier en visitant la résidence de l’oustal à son chargé de communication de sa campagne des législatives laissent à penser qu’il y a un peu d’eau dans le gaz entre eux

  4. Le silence du principal opposant à DUPART est étonnant ! La mise en quarantaine pour l’inauguration de la résidence de l’OUSTAL à POISSY serait elle la cause de sa mise en retrait ? Plus simplement serait il à cours d’idée ? mais ce ne serait pas très nouveau ? La vérité doit plutôt se trouver dans le fait que le vide s’est fait autour de lui donc tout seul c’est pas facile. Les malveillants diront qu’il remonte de ses mains la « pseudo » maison EIFFEL pour en faire sa permanence électorale. A ce rythme ce sera pour les municipales de 2014.

  5. Michel Dupart a le soutien de Hervé Morin, mais il serait très intéressant de savoir s’il a le soutien des élus de Poissy-Sud. C’est par eux que devront passer les dossiers pour le conseil général.

  6. Dupart ça a l’air d’être quelqu’un d’honnête ! Ce sera toujours mieux qu’un parvenu qui prend la présidence de club de football à des seules fins électorales.

  7. le lancement de sa campagne à la mairie de sa suppléante a été plutôt glaciale. pas à cause de la température extérieure, mais bien pour l’ambiance interne à son parti, avec le sortant qui va bien lui trouver quelques peaux de banane, s’il peut le faire trébucher, il ne s’en privera pas. Il paye là son comportement odieux de la cantonale 2009. Dupart a bien toutes les chances de représenter la droite traditionnelle à ces élections et d’assurer la continuité de Tasset.

  8. Dupart a fait dans le genre auberge espagnole car on trouve de tout sur son affiche = Du modem à l’UMP en passant par le nouveau centre voir un qui tire vers le FN ! Qui sait si cette stratégie sera payante ou pas ?

  9. peut-être mais c’est certainement le plus sincère de la bande des trois ! les deux autres c’est faux-cul et trahison à tous les étages …..

  10. avec l’épisode des municipales pour l’un ou il s’est servi de bertrand pour prendre la mairie de poissy pour le lourder 1 an après et la séquence des cantonales en 2009 ou le juda local a balancé sur tasset et son parti bonjour les deux gars !!!

  11. Dupart a un boulevard d’avance auprès des sympathisants UMP qui ont un réflexe de rejet envers le candidat auto-investi. En plus en grattant un peu on s’aperçoit que son challenger n’avance aucune idée donc pas plus d’action en vue pour la campagne. Avec cet encéphalogramme plat il suffirait à Michel d’avoir un sujet porteur à défendre auprès de la population du canton pour faire définitivement la différence dans l’opinion.

Les commentaires sont fermés.