Du riffifi à l’hôpital de Poissy-Saint-Germain (suite)

l'hôpital de Poissy


On s’en souvient. A la suite d’une gestion désastreuse et sans doute pas irréprochable sous le mandat de Jacques Masdeu-Arus, ancien député-maire de Poissy, le CHI de Poissy-Saint-Germain connait un déficit record.
Malgré des mesures drastiques prises par l’autorité de tutelle, le déficit demeure et malgré le dévouement des personnels la qualité des soins faute de finances est problématique et l’implantation de l »hôpital sur le nouveau site de Chambourcy dont les terrains avaient pourtant achetés remise en cause.
Succédant à l’ancien directeur, siégeant à Poissy, M.Christian Chodorge dont la démission avait été annoncée à la surprise générale par le maire de Saint-Germain, un directeur par intérim M. Jacques Léglise qui reste à la tête du plus grand ensemble hospitalier d’Europe, l’hôpital de La Pitié-Salpétrière, vient d’être nommé samedi dernier à titre intérimaire directeur du CHI de Poissy-Saint-Germain par Claude Evin, ancien ministre de la santé et directeur de l’agence régionale de la santé. Avec l’assentiment des médecins de l’établissement.
A suivre…