Mission locale: Richard Bertrand remet ça !

A dix jours du premier tour des cantonales, l’actualité est dopée.
Richard Bertrand, président du groupe MODEM du conseil municipal, membre actif de la garde rapprochée de Michel Dupart – candidat Nouveau Centre Centristes des Yvelines – ne quitte pas son habit de justicier.
Il vient de rendre public avec son accord une lettre en date d’avant-hier du secrétaire général du Syndicat National des Métiers d’Insertion (Synami – CFDT) au sous-préfet des Yvelines.
M. Serge Papp s’étonne que Mme Louisa Mezreb soit à la fois trésorière de la mission locale et rémunérée comme directrice de l’organisme de formation, la FACEM;
Pour le syndicaliste il s’agirait plus qu’un conflit d’intérêt mais  » d’une véritable prise illégale d’intérêt ».
Richard Bertrand accuse le maire de Poissy, président de la mission locale et candidat aux cantonales et de nombreux élus UMP qui siègent au conseil d’administration de la Mission de fermer les yeux sur cette « dérive ».
Et accuse le candidat Karl Olive (UMP) de faire semblant de s’intéresser en cette veille d’élections à la Mission et d’être complice de ses compagnons, administrateurs de l’organisme.

Publicités

26 réflexions sur “Mission locale: Richard Bertrand remet ça !

  1. Il a pas tort ! Le PS ne dit rien et cautionne et l’UMP qui pourrait agir en conseil d’administration valide sans rien dire. Tout se petit monde se gratouille le dos. A croire qu’ils sont dans le même bateau et ne veulent surtout pas faire de vague. La encore Olive vient faire sa promo. Son association COEUR DE POISSY n’a JAMAIS évoqué le sujet de la mission locale sauf le jour ou il y a un incendie. C’est vrai que connaitre et étudier les dossiers demandent du temps, des contacts et ne permet pas d’etre à la une des journaux alors que venir apres un incendie dire que c’est pas bien devant les journalistes àa fait de la pub.

    • Il ne vous a pas échappé non plus que Karl Olive n’est jamais rentré dans la manipulation orchestrée par Richard Bertrand… A la mission locale comme ailleurs…

      • Ou y a t’il manipulation sur la mission locale ? Bertrand est celui qui dénonce les derives et à part Douillet et Debus personne ne lui emboite le pas, sauf Olive quand il y a le feu.

      • Il a pas faux. Pourquoi l’UMP ne dit jamais rien à ce sujet ? Seul le député DAVID DOUILLET en parle et semble agir auprès des autorités compétentes.
        JEAN FRANCOIS RAYNAL ne dit rien et fait même voter son groupe d’oppositon pour la subvention alouée à la mission locale en conseil municipal.

    • Deux élus se sont bougés sur ce dossier : Bertrand et Debus. Le premier par dent contre Bernard, le second par esprit républicain. C’est comme cela que je les vois. Mais il est très étonnant qu’Olive ne se soit pas engagé dans la brèche plus tôt. Sans doute parce qu’il ne connait rien au dossier, ce qui voudrait dire qu’il ne connait pas vraiment le terrain. D’ailleurs, en dehors des actions spectaculaires, le site de son association Coeur de Poissy est d’une platitude communiquante, mais platitude quand même à la manière des Sarkoboys : grande gueule mais petits bras.

  2. Bonjour à tous et à toutes,

    Voilà la copie de mon communiqué de presse :

    Communiqué de Presse – Mission Locale de Poissy

    Vous trouverez ci-joint un nouveau courrier (*)envoyé de la part du syndicat des métiers d’insertion, notamment au Préfet.

    Que le Président de la Mission Locale (Frederik Bernard, maire PS de Poissy) soutienne la directrice de cette structure qu’il à mis en place est très choquant mais la justice tranchera le moment venu, mais ce qui est d’autant plus choquant c’est le mutisme des nombreux élus de l’UMP membres du conseil d’administration de cette structure.

    Voilà près de deux ans que je dénonce les dérives de cette Mission Locale sans qu’aucun membre du conseil d’administration, quasiment tous UMP, ne réagisse.

    Deux ans sans réagir, c’est très long. Il ne suffit pas d’arriver en campagne électorale pour s’approprier un dossier et faire croire aux électeurs qu’on s’y intéresse, comme le fait actuellement le candidat UMP aux cantonales.

    Seul le député David Douillet à échangé avec moi à de nombreuses reprises sur cette affaire afin de trouver des solutions dans l’intérêt des habitants.

    Richard BERTRAND
    Président du groupe MoDem de POISSY
    http://www.modempoissy.fr
    06 14 54 09 44

    (* si vous souhaitez recevoir la copie de courrier, merci de m’adresser un mail à richard@modempoissy.fr afin que je vous l’adresse)

  3. Comme pour son ami directeur des sports qui a détourné de l’argent et qu’il prétend ne pas connaitre, Olive ne peut pas dire qu’il ne savait pas, il a eu tous les documents en copie.

      • Mais de Gérald Lebas voyons. Celui qui a mis tout le monde dans la mouise mais que personne n’évoque

      • Il serait interessant d’avoir un jour un article sur GERALD LEBAS qui explique qui il est, qui il a berné et pourquoi il habite une maison appartenant à la ville

  4. Quel rapport avec la mission locale ?
    L’affaire est grave, n’essayez pas de changer de sujet et répondez aux interrogations de Bertrand si vous avez des réponse SVP

    • la justice répondra à toutes ces interrogations un jour. Mais il est fot à parier que vue la lenteur de la justice dans notre pays, le président de la mission locale risque d’avoir des ennuis à posteriori alors qu’il sera redevenu un simple citoyen.

  5. Bonjour à tous et à toutes,

    Pour information, voilà la copie de mon communiqué de Presse :

    Communiqué de Presse – Mission Locale de Poissy

    « Vous trouverez ci-joint un nouveau courrier (*) envoyé de la part du syndicat des métiers d’insertion, notamment au Préfet.

    Que le Président de la Mission Locale (Frederik Bernard, maire PS de Poissy) soutienne la directrice de cette structure qu’il à mis en place est très choquant mais la justice tranchera le moment venu, mais ce qui est d’autant plus choquant c’est le mutisme des nombreux élus de l’UMP membres du conseil d’administration de cette structure.

    Voilà près de deux ans que je dénonce les dérives de cette Mission Locale sans qu’aucun membre du conseil d’administration, quasiment tous UMP, ne réagisse.

    Deux ans sans réagir, c’est très long. Il ne suffit pas d’arriver en campagne électorale pour s’approprier un dossier et faire croire aux électeurs qu’on s’y intéresse, comme le fait actuellement le candidat UMP aux cantonales.

    Seul le député David Douillet à échangé avec moi à de nombreuses reprises sur cette affaire afin de trouver des solutions dans l’intérêt des habitants.

    Richard BERTRAND
    Président du groupe MoDem de POISSY
    http://www.modempoissy.fr
    06 14 54 09 44

    (* si le courrier du syndicat vous interesse, merci de m’adresser votre demande par mail à richard@modempoissy.fr)

  6. Richard Bertrand a la langue bien pendu. Il devrait vite remettre de l’ordre dans ses casserolles aussi… Il ne faut pas prendre le maire de Poissy pour plus bête qu’il n’en à l’air… On en reparlera

    • Si RB avait des casserolles vous imaginez bien qu’il y a bien longtemps qu’il se serait fait allumer. Trouvez autre chose 🙂

      • Pas faux. Il a fait trois ou quatre campagnes ces quelques années, il a allumé Masdeu, il allume Bernard. Ces énémis nombreux revent d’avoir des dossiers sur lui mais il n’y en a pas sinon vous imaginez bien qu’ils les auraient sorti depuis fort longtemps.

  7. quand RB a fait campagne aux municipales de 2008, il a certainement demandé une participation financière à ses colistiers. Est-ce qu’il les a remboursés quand il a eu le remboursement des frais de campagne ? Est-ce qu’il est clean ? Il y avait eu une polémique à ce sujet avec Eddie AIT.

    • bien sur que non, il part tout les dimanches à la peche aux moules grace à l’argent qu’il a englouti dans cette juteuse affaire. Il attends d’ailleurs avec impatience la campagne de 2014 pour se remplir à nouveau les poches et partir à la chasse au dahu

  8. polémique avec AIT et même jugement, puisque Philippe GAUTRY avait eu gain de cause pour une partie de ses demandes.

  9. L’ancienne directrice de la mission locale a été élue député algérienne. l’histoire est donc CLOSE !

Les commentaires sont fermés.