Les radicaux écartelés ?

En réponse à la question que nous venons de poser: « Boorlo, où es-tu ? » Richard Bertrand, certes que l’on peut soupçonner de partialité nous a répondus: « Les radicaux sont écartelés. Le président Jean-Louis Boorlo, ancien ministre d’Etat et possible présidentiable soutient Michel (Dupart) comme la base. Les barons locaux comme le député Richard sont pour Karl Olive. »
On attend la réponse de M. Olive (UMP) qui a fait figurer le parti radical comme son soutien sur sa déclaration de foi au même titre que les non inscrits, le groupe ensemble pour les Yvelines, les jeunes populaires (le mouvement des jeunes de l’UMP) et son propre mouvement.

Publicités

2 réflexions sur “Les radicaux écartelés ?

  1. Une bonne leçon pour les centristes qui s’approprient tout. Que les responsables locaux du parti radical, en prise avec le terrain local, aient décidé de soutenir Karl Olive, est un signe qui ne trompe pas. Tout comme l’attitude irresponsable des centristes qui toisent leur propre famille quand cette dernière ne les suit pas.

  2. Elle est ou la leçon ? Borloo annonce qu’il soutient les centristes quand les barons locaux font du copinage avec l’ump

Les commentaires sont fermés.