Télésurveillance: Karl Olive lance une pétition !

Karl Olive

Karl Olive, conseiller général du canton de Poissy et président de l’association « Coeur de Poissy » a de la suite dans ses idées. Il lance une pétition pour la mise en place de la télésurveillance à laquelle a répondu – il faut lire ce texte d’abord – Richard Bertrand. »L’appel de coeur de Poissy
« Y’en a marre ! Marre de tous ces vandalismes, marre de ces altercations de plus en plus nombreuses, marre des cambriolages et agressions en pleine journée dans notre ville. Marre de voir nos commerçants désemparés. Depuis trois ans, l’association Cœur de Poissy réclame la vidéo-protection. La mairie fait toujours la sourde oreille alors que toutes les villes voisines, de droite, comme de gauche, ont recours à ce dispositif de dissuasion et de protection des biens et des personnes. De Villennes à Carrières sous Poissy, d’Orgeval à Saint-Germain, toutes les communes de notre proche région ont des résultats probants dans leur lutte contre l’insécurité via ces caméras de surveillance. Cœur de Poissy appelle tous les Pisciacais à venir signer la nouvelle pétition « Poissy veut la vidéo-protection au plus vite » dimanche 18 septembre à partir de 9H30 au marché de Poissy. Toutes les forces vives, élus et personnalités de Poissy et des communes voisines sont cordialement invités à cette mobilisation citoyenne ! »

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Au printemps dernier, l’association Coeur de Poissy a réalisé une petite étude axée sur les bienfaits de la vidéo-protection dans une commune et sur la volonté des pisciacais d’y souscrire.
71% de nos concitoyens la veulent.

A l’heure où le vandalisme, les altercations, les cambriolages fleurissent en cité saint-Louis, -comme nous l’avions fait il y a un an-, nous avons décidé de lancer une nouvelle opération-pétition. Baptisée « Poissy veut la vidéo-protection au plus vite », cette pétition –d’ores et déjà en ligne cliquez ici et n’hésitez pas à y adhérer-, sera lancée officiellement dimanche 18 septembre au marché de Poissy à partir de 9h30.

Ce sera l’occasion, si vous en êtes d’accord, de montrer notre capacité à nous rassembler pour des causes qui en valent la peine et qui font l’unanimité.

L’association Coeur de Poissy se chargera de la logistique. En fin de matinée, nous pourrons nous retrouver autour d’un verre de l’amitié pour celles et ceux qui le souhaitent.

Parce que nous souhaitons mobiliser le plus grand nombre, merci de me dire si vous serez présent, et en tant que forces vives de notre cité, me dire le nombre de personnes qui vous pourrez mobiliser.

Bonne soirée,

Karl Olive,
président de Coeur de Poissy
conseiller général des yvelines

http://www.coeurdepoissy.com »

10 réflexions sur “Télésurveillance: Karl Olive lance une pétition !

  1. C’est pas très français le  » y en a marre » voyons! Vous devez donner l’exemple en tant qu’elu !!!!!!!!!!

  2. Tiens c’est vrai au fait, elle est ou cette premanence qu’il s’engageait à ouvrir avec ses indemnités de conseillergénéral ?

  3. Ne rêvons pas, la vidéo surveillance n’est pas « La solution miracle ».

    Les émeutes de Londres et les récents événements à Villennes le prouvent, ceux qui veulent nuire ne sont pas freinés par quelques caméras, la « Grande » délinquance sait s’adapter.

    Bien entendu, ceux qui ont la conscience tranquille n’ont rien à craindre des caméras, mais ce thème ne doit pas faire l’objet de récupération politique à quelques mois de deux scrutins, l’un national, l’autre local.

    Effrayer la population, laisser croire qu’il y aura une caméra devant chaque maison, au-dessus de chaque place de stationnement et derrière chaque piéton est un leurre.
    Seuls les points stratégiques pourront être couverts, soit au bas mot une quinzaine. La délinquance essentiellement active envers les commerces du centre ville, pourrait migrer dans les quartiers périphériques, c’est le risque !

    Mais je ne suis pas opposé au principe, sous certaines conditions.

    • A l’inverse de ce que nous pouvons constater sur nos routes depuis la mise en place des radars fixes, la vidéo surveillance ne doit pas se substituer aux forces de l’ordre, mais être un outil supplémentaire à vocations multiples.
    Il faut donc garantir un maintient des effectifs.

    • Ce projet doit être pensé avec les pisciacais et faire l’objet de réunions de quartiers, de nombreuses réunions de travail et d’un référendum.

    Les communes voisines étant équipées, une partie de la délinquance migre vers notre bonne ville. La vidéo surveillance est donc devenue nécessaire pour luter contre cette « petite » délinquance, mais le pire reste à craindre !

    En effet, contrairement à la situation connue en 2008, je doute que les finances municipales soient en mesure de supporter un tel investissement.

    De plus, à l’heure ou notre pays pourrait tomber dans le gouffre à cause de certains partenaires européens peu scrupuleux,* rendant incertain l’avenir de nombres de nos compatriotes. Alors que nous sommes à quelques semaines de l’hiver, d’autres combats sociaux vitaux risquent d’être à mener au préalable.

    Christophe BELLENGÉ
    Président de POISSY-AUTREMENT
    Responsable pisciacais du NOUVEAU CENTRE

    * Pourtant ce ne sont pas les caméras qui manquent à Bruxelles et Strasbourg ! Sic

  4. Aux soutiens de quoi? Il est en élection lui? A mon avis, Olive est surtout le seul qui se remue avec son association. Il suffit que Coeur de Poissy annonce une action de terrain pour que toutes les taupes qu’on n’entend jamais ou qu’on n’entendait plus sortent de leur terrier… coeur de Poissy a décidé de lancer le rassemblement. C’est surtout cela qui doit gêner ceux qui ne connaissent pas le travail en équipe et qui ne rassemble qu’eux-mêmes.

  5. Il se dit qu’Olive n’a plus grand monde dans ses rangs, c’est pour cette raison qu’il a contacté les autres acteurs politiques locaux de Poissy et même d’ailleurs, sauf qu’à part Bertrand et bellengé, les autres ne répondent pas ne souhaitant pas être récupérés.
    Ils ont raison car les jeux sont faits pour 2014:
    1/ Douillet
    3/ Raynal
    5/ Olive
    7/ Bertrand
    9/ Letelier et il ne reste plus de place d’adjoint pour les autres losers, parité oblige.

  6. Bertrand porte poisse de Masdeu, Raynal, Bernard, Bellengé, Dupart, Péricard, de lui même.
    Douillet et Olive seraient les suivants !

  7. KO voudrait rassembler la droite pisciacaise avec sa loco Coeur de Poissy. Mais il veut les écraser tous et être la seule étoile qui brille. Pas mal de monde s’en est aperçu et quitte son association. S’il connaissait tellement le terrain, il aurait des sujets à revendre. Mais les articles de son blog sont creux. En dehors des voitures brulées ou embourbées dans le parc Meissonier, la retape pour le gouvernement UMP, pas grand chose de concret à se mettre sous la dent. Alors après le projet de la maison de fer à 2 millions minimum, dont personne n’a rien à faire, rebelote avec la vidéosurveillance pour créer un semblant de mouvement, en surfant sur la sécurité et la peur. Ceux qui vont signer la pétition se sont-ils posé la question du coût et du budget ? Bizarrement, aucun chiffre n’apparaît…

  8. Estimé à 275.000 euros, le cout d’installation estimé par Coeur de Poissy est trop limité pour être réaliste. « celui qui n’a pas signé votre pétition » est sans doute plus proche de la vérité quand il annonce 400.000 euros. Il ajoute 500.000 euros de dépense annuelle en personnel et en maintenance. La nouvelle UMP ferait un piètre gestionnaire à la tête de la ville…

Les commentaires sont fermés.