Primaires socialistes.

Les primaires socialistes ont lieu à Poissy comme dans toute la France le dimanche 9 octobre de 9h à 19h et s’il y a un second tour le dimanche d’après 16 octobre.
Elles sont ouvertes à toutes les personnes inscrites sur les listes électorales ou qui seront inscrites à la date des présidentielles.
Et pas seulement aux adhérents ou sympathisants du P.S.
Pour connaître votre lieu de vote et les conditions exactes du scrutin tapez sur votre ordi: « primaires socialistes »

11 réflexions sur “Primaires socialistes.

  1. Bonjour à tous et à toutes,

    Cette idée de primaire est excellente car depuis quelques semaines la totalité des médias ne parle que de ça !

    Que l’on soit adhérent ou non du PS on à tous un choix sur le candidat qui nous semble le mieux, ou le moins pire.

    J’ose espérer que tout ceci n’est pas une fine stratégie mise en place par le PS avec comme unique but de monopoliser la scène médiatique en ayant déja « selectionné » en interne le ou la candidate qui conduira la liste PS.

    Car si c’est le cas, les frais de toute cette propagande seront à rajoutés au frais de campagne de ce candidat.

    Bonne journée

    Richard BERTRAND

  2. C’est uniquement de la COM’ Pour moi, la signature de la Charte « des valeurs de gauche » n’a pas lieu d’être. c’est un vote citoyen qui nous était initialement proposé à nous tous administré(e)s. Sinon seuls les socialistes la signent et cela revient à de l’auto-satisfaction. Il y a longtemps que le PS n’incarne plus dans son ensemble les « vraies » valeurs de la gauche ; l’histoire nous l’a prouvé et le positionnement actuel de certains candidats aux primaires le confirme. Pour ce faire, il eut été démocratique de consulter l’ensemble des forces de gauche pour la rédaction de cette Charte qui se résume à un effet de com (lieu commun au XXIème siècle) puisque que la seule évidence est quantitative pour le PS, seul parti « à gauche » pouvant se retrouver au second tour face à la majorité actuelle. Certainement la raison pour laquelle le PS fait fi des demandes de débats publics sur le terrain ouverts aux autres partis de gauche, voire de droite. Si le deuxième tour des présidentiels permet au PS de se re-touver face à la majorité actuelle, les 8 jours entre les deux tours rentreront encore dans les « petits arrangements. Il est temps de rompre avec la politique « à papa » de la Vème République. Aujourd’hui le besoin de rupture avec les pratiques anciennes est incontestable pour permettre à la jeune génération d’être concernée, impliquée et installée dans son statut citoyen républicain ; cela fait aussi parti de « l’intégration » dans son pays. Leur donner l’envi de se projeter dans leur avenir et non pas seulement être en compétition pour éviter le chômage ! Personnellement je m’ennuie fortement lors des débats télévisés actuels où aucune contradiction réelle n’est présente. Cette mise en scène télévisée à l’américaine renvoie à des différences entre des personnes et non à l’étude des problèmes de fond et des solutions proposées qui sont souvent des effets d’annonce compte tenu de la capacité financière du pays dans l’actuel chaos économique mondial que nous subissons. Pour les débats, il manque le « beuzzeur » pour prendre la parole toutes les 10 mn ! Le pire, c’est que la droite va s’inspirer de cette forme d’expression politique pour les prochaines élections … Notre morosité n’a pas fini de sombrer !

  3. Intéressant l’idée de Richard de vouloir organiser une primaire a Poissy pour désigner celui qui conduira la liste contre Frederik . C’est sur son site

  4. @Kazrim : ok avec des débats publics avec tous les politiques en lice pour le poste. L’organisation et la com’ ont le temps d’être soignée d’ici à 2014 !!!

    • Richard confond présidentielle scrutin uninominale et municipales scrutin de liste. Le premier tour d’une municipale est une primaire à elle toute seule, de plus, même si le n°1 est important, chaque colisitier est censé rapporter des voix à son équipe. Faire une primaire de tête de liste ne servirait à rien si l’on ne connait pas les équipes complètes. Et puis il reste le troisième tour, l’élection du maire par le premier conseil municipal…. parfois cela réserve des surprises.

  5. Pas du tout !!!!!

    Je conteste juste le coté restrictif de cette démarche, limitée à la seule tête de liste.
    Cautionner serait une insulte envers les 38 co-équipiers et une méconnaissance totale du système électoral français.

    La guerre des « chefs » ne concerne pas les pisciacais, il faut en finir avec cela, on voit où cela à conduit Poissy en 2008.

    Moi j’attend un homme d’ouverture et de respect, ce qu’était JMA, malgré les apparences.

    Sans oublier les possibles candidatures surprises venant de Paris, à droite comme à gauche, il est trop tot pour parler de cela, laissez passer présidentielle, législatives et sans doute une municipale repoussée à 2015…

    Bon dimanche Karim, n’oubliez pas d’aller voter Jaures….
    « Le courage, c’est de comprendre sa propre vie… Le courage, c’est d’aimer la vie et de regarder la mort d’un regard tranquille… Le courage, c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel. »

  6. D’autant que pour ces primaires Bertrand compte deux candidats de trop: Lui par incompétence et Olive qui éjecté sur Orgeval par Douillet, Raynal, Pecresse & Cie. Les blaireaux qui roulent pour Olive l’ont dans le baba!

Les commentaires sont fermés.