« Le Boucanier »: vers une solution ?

le temple de la musique

Pierre Guéneau, le patron du « Boucanier », péniche-restaurant ancrée rue Emile Zola entre la piscine des Migneaux et le pont qui conduit vers l’île est un homme libre, artiste et homme d’affaires.
Il avoue ses problèmes financiers. Il a réglé sa dette à la Sacem pour les droits des musiques qui sont jouées dans ce petit temple de la musique qu’est son bateau mais doit 60.000 € à Voies Navigables de France pour les droits d’appontage.
Il nous a dit apurer ses comptes en deux temps.
1) améliorer la rentabilité de son entreprise.
Où peut-on payer une bière 5 € et écouter en même temps de la bonne musique en live? Chez Pierre Guéneau.
Où peut-on faire un bon diner de cuisine familiale concoctée par une cuisinière professionnelle pour 13 € Chez Pierre Guéneau.
Le capitaine du « Boucanier » commence à organiser des thés et des déjeuners dansant.
2)Il a besoin d’argent frais. Alors 2 solutions:
-Faire appel à un ou plusieurs partenaires et leur offrir en échange une participation à la SARL dont il est gérant.
-Demander à un collectifs d’amis-clients pour lesquels la fréquentation du « Boucanier » fait partie de leur hygiène de vie une aide et leur offrir aussi en échange une participation à sa société. il préfère cette solution qui n’aliène pas sa liberté et conserve au « Boucanier » son originalité.
Savez-vous qui vient de prendre la présidence d’Entreprises et Passions, une amicale des sociétés les plus importantes du bassin d’emplois de la région de Poissy? Un nommé Pierre Guéneau.
-« Le Boucanier » 32 av. Emile Zola. 78300 Poissy tél: 01 39 79 43 56 et site: le boucanier Poissy

Publicités

3 réflexions sur “« Le Boucanier »: vers une solution ?

Les commentaires sont fermés.