Pas de bus à la suite d’une bagarre.

A la suite d’une bagarre entre un chauffeur de bus et un agent d’ambiance sur la ligne 2, le trafic des bus a été fortement perturbé hier dans la région de Poissy les chauffeurs dépendant du dépôt Véolia de Carrières-sous-Poissy ayant exercé leur droit de retrait.

Publicités

5 réflexions sur “Pas de bus à la suite d’une bagarre.

  1. Il est regrettable que POISSY MAG ne vérifie pas ses informations avant de les publier sur la toile. Dans le cas présent vous avez tout faux: il y a bien des coups de donner mais ils sont le fait d’une « bande » qui a agréssé le conducteur de la ligne 02 et l’agent de prévention qui a voulu s’interposer.
    Pour plus de précision prenez vos complménets d’information chez votre confrère le Parisien Yvelines qui relate les faix tels qu’ils se sont produit.
    Merci d’ apporter le correctif nécessaire.

  2. Merci pour ces précisions, cela devient compréhensible, cependant, il y en a assez de prendre la population en otage avec ces droits de retrait à tout bout de champ.

    Les usagers honnêtes et innocents n’ont pas à payer pour les voyous !

    Que diriez vous si à chaque fois qu’un pompier, qu’un policier ou qu’un ambulancier se fait caillasser ou pire, tirer dessus et s’ils n’assuraient pas leurs devoirs.

    Et lorsqu’un usager se fait agresser dans vos bus, trains ou métros, est-ce que vous exercez votre droit de retrait?

    Juridiquement, en tant que représentant de votre compagnie, en faisant payer à un usager son titre de transport, vous êtes responsable de le conduire à bon port, sain et sauf, au même titre qu’un transporteur routier avec sa marchandise.

  3. Espérons que le retrait de Véolia de l’activité transport ne se traduira pas par une régression de l’activité des médiateurs dans les bus (agents de médiation, c’est le nom de leur profession) chez l’opérateur remplaçant.

    Il est paradoxal de voir la médiation se développer à un haut niveau professionnel dans les trains, et végéter dans les bus.

    Si Véolia se retire,c’est en vérité parce que le transport n’est pas assez lucratif pour les actionnaires. après avoir abandonné le fret ferroviaire en France, on abandonne le bus.

    Il y a donc du souci à se faire sur la qualité et la sécurité des services de bus.

    Les entreprises de prestation de service à belles étiquettes francaises, sont très embarassées quand l’investissement, ou le sous-investissement, et le service qu’on en attend se mesurent matériellement au quotidien; le transport par bus, c’est autre chose que la téléphonie l’assurance ou la distribution d’eau.

  4. Vous êtes au services des usagers, et comme tel vous avez la responsabilité du transport .
    Vous cumulez le désordre , et votre responsabilité est engagée, lorsque les usagers sont pris en otage à 20h 15mn .
    Quand des femmes et enfants se retrouvent livrés à eux même pour rejoindre leur domicile,
    Vous brillez par le manque de décisions suites à des incidents coutumiers et récurants sur les lignes toutes confondues.
    Et pour remerciement la hausse des tarifs sans pour autant  » présenter vos excuses pour la gêne occasionnée »
    Les pouvoirs publics sont tous autant responsables de la sécurité de nos villes.
    Meilleur vœux 2012
    Charles Laloum

Les commentaires sont fermés.