Législatives: les candidats frontiste, Front de gauche et écologiste de la douzième.

La lecture du « Courrier » de ce jour nous confirme les noms des candidats pour la douzième (Poissy Orgeval Plaisir) UMP – David Douillet – et MODEM – Richard Bertrand – pour les élections législatives de juin.
Elle nous apprend les noms des candidats frontiste (FN) – Bernard Huet – écologiste (Europe Ecologie Les Verts) – Sophie Renard – et du Front de gauche – Michel Valadon (PG) et son suppléant déjà connu des Pisciacais Louis Mehay (PCF).

7 réflexions sur “Législatives: les candidats frontiste, Front de gauche et écologiste de la douzième.

  1. En effet très orienté cet article c’est quand même le maire de Poissy.
    Lamentable cet oubli et qui ne préjuge rien de bon pour la campagne ou vraisemblablement poissymag et le courrier s’en donneront à coeur joie contre lui.

    • Comment peut on soutenir Frédéric Bernard . C’est un mauvais maire un mauvais candidat qui perd tout alors pas question d’avoir ce monsieur à l’assemblée nationale .

  2. On peut toujours trouver pire comme candidat que le maire de Poissy = Prenez l’ancien trésorier démissionnaire de la mission locale de Poissy qui tente de se présenter dans la sixième : Un bruit court qu’il pourrait être contraint de retirer prochainement sa candidature pour des problèmes de « Santé » (Paris 15 ème) ….

    • Gauchiste. Je ne faisais pas de politique, je faisais juste une remarque concernant cet oubli, ton jugement sur un pseudo parti prit du journal est un peu déplacé, pour le reste on ne récolte que ce que l’on sème, et comme toute personne exposé de part ses fonctions,il est presque normal qu’il subisse ce genre d’assaut.

  3. @projet « Geôle »

    La « Santé » se trouve dans un quartier résidentiel du 14 éme arrondissement de la capitale suivant la fiche de « Wikipédia » !
    Que la loi puisse enfin reprendre le dessus à la mairie de Carrières-sous-Poissy en lieu et place de toute autre considération de cela on ne peut que s’en réjouir ! On pouvait difficilement imaginer qu’avec 38% de logements sociaux la seule zone de non-droit clairement identifiée et durable dans la commune soit cette poche de résistance de la « place Saint-Blaise » ! la catégorie « Intouchables » va définitivement changer de camp !

Les commentaires sont fermés.