Le dernier message de Richard Bertrand avant le premier tour des présidentielles.

« Militant et élu MoDem de la première heure, je suis au côté de François BAYROU à chacun de ses combats et malgré des défaites et le chant des sirènes des opposants me proposant des ponts d’or je suis resté fidèle quand d’autres ont préféré aller à la soupe. Je continue d’être à ses côtés pour le soutenir de toutes mes forces afin qu’il gagne les prochaines élections présidentielles. Si il est au 2nd, il gagnera !

Beaucoup de gens lui demande pour qui il votera au 2nd tour si il n’est pas sur le podium. C’est amusant car cette question n’est jamais posée à François Hollande alors que le PS s’est fait éliminé en 2002 ni à Nicolas SARKOZY qui n’a pourtant pas la faveur des sondages et média.

A titre personnel, ce que je puis dire aujourd’hui à François BAYROU c’est que si par malheur il n’était pas au 2nd tour qu’il se souvienne de l’alliance que j’ai faite sur Poissy en 2008.

Je me suis allié avec le PS, les Verts, le PC et DLR pour combattre un élu UMP corrompu avec un programme qui devait être commun et dans l’intérêt des citoyens. Au lendemain des élections une coalition PS, PC et VERT s’est faites contre nous (MoDEm et DLR) afin de nous écraser pour avoir tous les pouvoirs et diriger la commune non plus avec un programme mais avec une idéologie partisane. L’intégralité des élus et dirigeants PS, PC et VERT à tous les niveaux de l’échiquier politique à cautionné cette action.

Richard BERTRAND »

Publicités

5 réflexions sur “Le dernier message de Richard Bertrand avant le premier tour des présidentielles.

  1. Mais Bayrou n’est pas Bertrand. Et quand on est de droite, on ne va pas s’offrir à la gauche pour la flinguer ensuite. La droite pisciacaise aura aussi de la mémoire.

    • CB, vous faites partis de ces gens de droite qui ont soutenu un maire corrompu ? Bravo

  2. Le traitement de la corruption est de la compétence de la justice.
    L’électeur apprécie si l’élu a une action positive pour sa ville et pour sa vie.
    De très nombreux pisciacais constatent que Jacques Masdeu Arus, malgré ses fautes et ses erreurs, a eu une action très positive pour leur ville et pour leur vie.
    Et la comparaison avec ce qui se passe aujourd’hui à Poissy ne fait que confirmer légitimement leur conviction
    Ne pas être corrompu, être normal, ne donne aucun talent ni aucune qualité pour diriger une ville quand on ne dispose d’aucune compétence ni d’aucune expérience d’une charge équivalente ou proche antérieurement.

    Et c’est encore plus vrai quand on prétend diriger un pays entier.

    • Mais comment peux ton soutenir un élu corrompu et ensuite se présenter devant les électeurs en luttant contre la corruption ?

  3. Il serait bien qu’une formation et une VAE soient imposées pour devenir élu(e) car ce ne peut être une improvisation ; cela serait surtout utile pour travailler en parfaite harmonie avec les agents territoriaux formés à la gestion des villes.

Les commentaires sont fermés.