Réaction de Karl Olive devant l’arrivée en tête de François Hollande au niveau national (28,4 %).

Karl OLIVE : « Non au calvaire socialo-communiste que nous vivons à Poissy depuis 2008 »

« Il y a matière à s’inquiéter. Poissy est un laboratoire local de ce qui pourrait se passer au national demain en cas de victoire de M. Hollande. Nous vivons une gestion socialo-communiste depuis quatre ans après vingt-cinq ans de droite. Nous en subissons les dégâts au quotidien : 25% d’augmentation cumulée d’impôts locaux, explosion des charges de fonctionnement et aucun investissement économique pour Poissy. J’appelle les pisciacais à ne pas renouveler cette erreur historique en votant Nicolas Sarkozy ».

Publicités

5 réflexions sur “Réaction de Karl Olive devant l’arrivée en tête de François Hollande au niveau national (28,4 %).

  1. Pas d’inquiétude pourtant pour l’UMP lorsque l’on voit les résultats sur Poissy !!!

  2. C’est pourtant simple : Nicolas Sarkozy comptait sur la “majorité silencieuse” pour faire mentir les pronostics. Cette majorité est sortie de son silence… pour lui crier de partir ! Cass toi pov’con !

  3. Concernant le « calvaire socialo-communiste » attention, en juin aux législatives, il ne va pas falloir se tromper. Maire et ………..Député, ce serait de la gourmandise !!!!!

  4. Vous êtes bien gentil monsieur Olive. Les Français ont pu juger le Président sortant sur ses actes (politique catastrophique pour le pays, favoritisme de ses amis nantis, l’insécurité devenue explosive, dénie de démocratie (référendum sur l’Europe) et j’en passe. Il faudrait être sourd et aveugle voire maso pour lui signer un chèque en blanc une fois encore. Son slogan devrai être : « Pour une France Morte ». Sarkozy a passé sa vie à trahir. Hier Chirac et aujourd’hui le peuple français pour ses engagements non tenus. Ce n’est plus une question d’idéologie ou de sensibilité, mais juste l’envie de tourner une page de l’histoire de France. Pour ma part, je serai curieux de voir ce que vont faire les autres.

Les commentaires sont fermés.