Richard Bertrand et François Bayrou.

« Martine Aubry, première secrétaire du PS annonce qu’un candidat du PS vient d’être investi contre François Bayrou pour les prochaines élections législatives.

Fort de mon expérience sur Poissy j’avais pourtant averti François Bayrou qu’en tendant la main au PS il se ferait mordre.

C‘est chose faite trois jours après la victoire de François Hollande. »

R.B.

Publicités

13 réflexions sur “Richard Bertrand et François Bayrou.

  1. Mon pov garçon la position de FBayrou à été décidée par lui au nom des valeurs Vous avez du confondre avec les votres les valeurs mobilières toujours votre sens aigu du politique

  2. Ouai mais qu’il arrête avec sa vieille haine recuite.
    Tout ce qui est excessif devient insignifiant.

  3. Avouez quand même qu’au PS se sont des faux frères. Comment faire confiance à des gens qui poignardent leur alliés ?

  4. « Ni à droite ni à gauche » disait Bayrou. Il n’est l’allié de personne, et pour passer un accord, il faut être deux.

    Des centristes ne peuvent pas passer un accord avec le PS français. Ce parti traine une idéologie dogmatique, théorie issue de l’histoire, désormais totalement coupée du réel, et soutenue par des gens à sa tête, « qui ne vivent pas ce qu’il disent » comme l’a dit Sarko dans son premier discours d’adieu.
    Une belle phrase que personne n’a relevé dimanche soir.

  5. Comment ? François Bayrou n’a pas écouté l’élu local désigné par le Modem et par le Centre (lequel ?). Et Monsieur Morin qu’en pense-t-il ? et/ou ses représentants locaux dénigrant la classe ouvrière (les salarié(e)s pisciacais(e)s apprécieront !) aux législatives dans la 12ème des Yvelines? L’ingrat ! 🙂
    Par contre, il me parait opportun de rappeler, pour les présidentielles, que Monsieur Bayrou, au risque de ne plus exister au niveau local et national, a condamné dignement les dérives ultra-droitières de Sarkozy ; alors que l’élu local Modem récemment désigné par le centre, et surtout par pur calcul égo-centré pisciacais et « revenchard » sur Poissy pour son éventuel investiture en 2014, a appelé à votez NS ! Arguments n’ayant visiblement pas convaincus tous ces collistiers de 2008 !

    Aussi, dans cette élection législative « cruciale » des députés à l’Assemblée au service de la Nation, élu(E)s et choisis par les citoyen(ne)s pour voter à l’Assemblée les Lois françaises à valoriser dans l’Europe et le monde Il serait de bon ton que les candida(E)s de la 12ème démontrent leur propositions et exigences politiques !

    Hormis se revendiquer d’un parti national pour appuyer leur candidature locale pour un siège rémunéré « grassement » au niveau national, quelles sont leurs visions personnelles du devenir de notre état la France ?

    • Mme,
      Où avez vous vu que le(s) représentant(s) du Nouveau Centre dénigrent la classe ouvrière ?

  6. accord ou pas accord, voir désaccord : il faut vraiment être naïf pour croire que le PS va se priver de participer à l’élection sur une circonscription telle qu’elle soit. Ce qui est désobligeant pour les électeurs c’est de voir un Douillet se présenter pour récupérer un poste confortable après le désastre des élections (et de son cumul des mandats inadmissible et indécent) et de voir à Gauche un candidat Socialiste qui pour le moment s’est montré moyen dans la gestion de la ville de Poissy.
    Tout porte à croire d’ailleurs que le Poste de Député n’a plus de raison d’être puisque tout se décide à Bruxelles.

  7. Intéressant l’analyse par rapport à Bruxelles ! Que d’économies a réaliser.« indemnité parlementaire » (5 246,81 euros net par mois, 7 100,15 euros brut) – « indemnité représentative de frais de mandat » (IRFM, 6 412 euros/mois), pour payer les frais liés à son mandat
    – « crédit collaborateur » (jusqu’à 9 138 euros/mois), pour rémunérer jusqu’à cinq assistants, sans parler des retraites !

  8. Jamais de la vie Madame !
    Je dirai propos mal compris ou volontairement déformés comme souvent avec vous, par aveuglement idéologique ou malveillance, à savoir…
    Moi qui était contre Maastricht, qui me bats depuis 1997 pour la TVA sociale, seul remède facile à mettre en oeuvre pour défendre le travail made in France et renforcer notre protection sociale, contre la mondialisation qui est le fléau des travailleurs français, bien plus que l’immigration, vous vous trompez totalement sur mes opinions.
    Trouvez une seule intervention où je dénigre les travailleurs français et je vous paye une bouteille de champagne, français cela s’entend, pas une vulgaire contrefaçon chinoise.

    • Par contre je réitère mon analyse sur le rôle des syndicats et valident ceux de Coluche: « Le syndicalisme est aux travailleurs ce que le mercurochrome est à la jambe de bois ».
      Ce n’est pas insulter les travailleurs !

Les commentaires sont fermés.