Richard Bertrand investi par « Le Centre pour la France ».

sur le starting bloc

Richard Bertrand depuis 7 heures 27 ce matin est investi pour les prochaines législatives par le nouveau mouvement créé par François Bayrou « Le Centre pour la France ».

Le leader local et départemental MODEM sait que la partie sera difficile.

« J’y vais pour gagner » martelle le conseiller municipal d’opposition de Poissy qui aura contre lui «  un candidat PS porté par la vague rose et un candidat UMP qui jouit de son aura de ministre et qui vient d’ailleurs de lancer sa propre campagne ».

Richard Bertrand n’envisage pas s’il ne parvient pas à figurer au deuxième tour de donner une consigne de vote à ses électeurs du premier tour.

Et le suppléant ou la suppléante ? « Plusieurs candidats sont sur les rangs » dit-il « Je choisirai le mieux implanté. Comme la girafe du zoo de Thoiry(qui fait partie de la circonscription) » plaisante-t-il. » Pas un homme ou une femme de parti. Pas un apparatchik ! »

La date limite du dépôt des candidatures est le vendredi 17 mai.

Publicités

11 réflexions sur “Richard Bertrand investi par « Le Centre pour la France ».

  1. Il est cohérent le bonhomme…..il appelle à voter Sarko au deuxième tour de la présidentielle et pour les législatives au deuxième tour il appellera à voter blanc….On vous le dit : Une haute conscience politique. Maintenant cela peut changer , genre : « devant le péril que ferait courir à la France le vilain Frédérik Bernard, j’appelle à voter David Douillet » . S’il advenait qu’il choisisse une femme comme suppléante elle aurait l’avantage d’avoir une hauteur de vue (la girafe…) qu’il n’a pas. Toujours sa profonde délicatesse vis à vis du genre féminin.

    • oula, vos propos sur sa soit disant delicatesse vis a vis du genre feminin c’est de la diffatation. Je voyais surtout dans ce rapide interview un trait d’humour puisque thoiry est maintenant dans la circonscription. Attendez vous à recevoir une plainte et nous serons comme ça qui se cache derrière votre pseudo

  2. Je ne suis pas d’accord. Richard est un homme droit condamné a aller aux élections, ce qu’il a fait depuis 2008. Et il peut créer la surprise.

  3. Je crains que le Modem et en tout 1er lieu leur chef ne sait plus où il habite. Peut être un problème de GPS !

  4. Pour ceux que la nature intéresse et qui aiment à contempler le paysage politique de la 12ème et particulièrement celui de Poissy, quelle conclusion pouvons nous tirer en nous penchant sur la faune politique qui y vit et plus particulièrement sur l’espèce au plumage orange qui se nomme aujourd’hui le CPF. On pourra alors se pencher sur le sujet RB qui a chaque levé de soleil électoral, crie à qui veut l’entendre : – » je pars pour gagner » .
    Si cela ne tenait qu’à ma grande naïveté, je serais le premier à succomber à ce chant matinal.
    Mais étant affublé d’un peu de bon sens et d’esprit critique, je me rend bien vite à l’évidence que ces mots n’engagent que ceux d’entre nous qui n’y connaissent rien à la chaîne alimentaire de cette zone géographique.
    Jugeons donc sur les faits antérieurs et rendons-nous bien vite à l’évidence. Malgré une volonté de prendre son envol et gravir les échelons hiérarchique de cette jungle animalière, RB, ne faisant pas partie d’une espèce dominante sera malheureusement condamné à faire de la figuration dans ce « magnifique » paysage.
    Serait-ce alors le chant du cygne ? sic.

Les commentaires sont fermés.