Peugeot: dans l’attente…

l’usine Peugeot

La rentrée à Peugeot-Poissy c’est demain. Les responsables syndicaux et leurs adhérents sont dans l’attentisme. Un attentisme inquiet.

Pour Farid Borsali (CGT): « Ce n’est pas une rentrée ordinaire. On ne se laissera pas faire! On attend la fin de la semaine pour tirer des tracts afin d’éclairer les Peugeot »

Pour Michel Prost(F.O): « Les gens  pensent encore à leurs vacances. il est encore trop tôt pour prendre la température des collaborateurs de l’entreprise. Les plus déterminés se fixent comme délai pour passer à l’action le début de la semaine prochaine…L’heure est à la morosité »

Publicités