L’avenir de Peugeot-Poissy selon le rapport Sartorius.

Nous avons interrogé deux responsables syndicaux de sensibilité différente après la remise du rapport Sartorius( aux syndicalistes et aux élus ) commandé par M. Montebourg sur le devenir de PSA.

-Farid Borsali (CGT): « Le gouvernement a choisi son camp. Le camp du patronat et du grand capital. Nous organisons des rassemblements dans les ateliers pour organiser la conduite à suivre. »

-Michel Prost (F.O.): « A partir du 10 octobre il y aura une diminution de la cadence des chaines pour les trois équipes qui fabriquent la 208. Puis 10 jours de chômage par mois jusqu’à la fin de l’année. La C3 et la DS 3 prendront la place de la 208.

Les salariés d’Aulnay viendront à Poissy en deux temps en deux vagues successives de 750 personnes environ. A Aulnay les activités d’assemblage cesseront au profit d’activités logistiques et de travail sur des véhicules d’occasion.

Peugeot devra trouver sa place entre la fabrication de véhicules low-coast (bon marché) et de véhicules haut de gamme et laisser la place à l’internationalisation. Ce qui est une délocalisation déguisée.

Publicités

Une réflexion sur “L’avenir de Peugeot-Poissy selon le rapport Sartorius.

Les commentaires sont fermés.