Richard Bertrand contre le vote des étrangers.

« Le vote des étranger ? non, nein, no, laa, nao, hayir, nej, niet !

 

Sujet polémique du moment car dans l’esprit des gens ce n’est pas « vote des étrangers » mais « vote des arabes » qui est perçu et forcément avec cette lecture faussée le résultat ne peut être que sujet à discorde.

 

Alors oui, je suis contre le vote des étrangers, mais des étrangers dans leurs globalités .. ceux qui ne sont pas de nationalité Française.

 

Beaucoup d’étrangers qui veulent voter disent « je paye des impôts donc j’ai le droit de voter ». Erreur, le fait de payer des impôts est une contribution qui permet d’utiliser les services publics mais en aucun un laisser passer pour choisir une gouvernance.

 

En donnant le droit de vote aux étrangers aux élections locales ( c’est-à-dire aux élections municipales) comme le préconise François HOLLANDE cela leurs permet de devenir conseillers municipaux car il n’est pas envisageable de donner un droit de vote sans avoir la possibilité de se faire représenter.

 

Vous n’êtes pas sans savoir que les conseillers municipaux sont aussi appelés « grands électeurs » et élisent parmi eux tous les 3 ans les Sénateurs. Ensuite les Sénateurs élisent parmi eux celui ou celle qui sera Président du Sénat, et qu’en cas de décès du Président de la République c’est le Président du Sénat qui le remplace le temps de refaire des élections.

 

Donc, en résumé et pour faire court .. un étranger peut devenir momentanément Président de la République Française et ça c’est IMPENSABLE ! »

 

 

Publicités

12 réflexions sur “Richard Bertrand contre le vote des étrangers.

  1. n’est-ce pas déjà le cas depuis la signature du traité de Maastricht en 1992 pour les ressortissants européens ? donc momentanément un Président européen grecque, romain, slovène, espagnol, suédois, allemand …

  2. Il faut que les musulmans répondent à la question :
    Leur pays est la religion ou le lieu de leur habitation ?
    Vaste sujet car selon le Hezbollah le pays d un musulman ne peut être que l islam…

  3. Avant de se prononcer sur un tel sujet le RB devrait plutôt retourner à l’école pour ne plus faire de fautes d »aurtografe »
    Deusio (comme il dirait…) avec des si et des si on mettrait le Bertrand dans une bouteille…….qu’éventuellement on jetterait à la mer……LA MODEMTERRANEE comme dirait l’autre ou plutôt lui……….

  4. @bienvu : quel est le rapport entre une nationalité et le choix d’une religion ou non ?

  5. @bienvu : cette méditation est entamée de longue date pour ma part et je ne vois aucune connexion, même philosophique, entre nationalité et religion ?

  6. En effet il faut faire attention car depuis plusieurs années l’Islam est détourné pour servir de carburant idéologique à des extrémistes rêvant d’unir sous un même drapeau les musulmans du monde entier, avec pour seul mot d’ordre la haine envers les chrétiens, alliés des juifs?

    Et l’extrémisme nous savons tous où cela a conduit l’Europe. Il ne faut pas minimiser les risques car c’est bien une minorité qui a mis l’Europe à genoux, à feu et à sang en quelques années.

    En période de crise économique et identitaire, avec des peuplades qui vivent encore au moyen age, (même si certains ont des Iphone, cadeaux issus de la providence fée mondialisation), il n’y a pas de quoi être surpris des débordements que nous pouvons déjà constater et qui vont suivre dans les semaines ou mois qui viennent.

    Le printemps arabe a sonné l’hallali contre l’occident.
    Les pantins (des grandes puissances) qui tenaient artificiellement leurs pays depuis des décennies étaient les seuls garants d’une paie, toute aussi artificielle, à commencer par Saddam Hussein, première victime des pseudos démocrates américains, pour finir avec Khadafi lâché par la France.

    Tous ces pays libérés de leurs dictateurs régressent idéologiquement et démocratiquement, les femmes vivent dans la terreur, liberté et démocratie sont bafouées.
    Au fond ce n’est pas mieux qu’avant, tout comme notre nation l’a connu de 1789 à 1795, la terreur a juste changé de camp.

    Ce qui est arrivé au consulat des USA, ainsi qu’à l’ambassade d’Italie à Benghazi n’est que le début, attendons nous au pire pour les représentations françaises de l’étranger avec la parution de Charlie Hebdo demain. Des « impies » d’occidentaux risquent en effet d’être « saignés comme des porcs »!

    De tous temps des cercles, des clubs, des confréries, des religions, infiltrent d’une manière ou d’une autre toutes les strates de la société. Pourquoi les musulmans s’en priveraient ?

    Je ne suis pas opposé au fait que des étrangers soient élus, cela me semble logique, mais pour éviter tout débordement et « trahison » il faudrait en effet y mettre des conditions (pas de double nationalité par exemple), ainsi que des limites à quelques mandats.
    Notez qu’il y a en ce moment des ministres ayant la double nationalité, sans préjuger de l’honnêteté intellectuelle et morale de ces personnes, cela reste troublant.

    Pour conclure je ferai un parallèle entre séniors et immigrés.
    Contrairement à ce qu’a dit le jeune Député UMP Gérald Darmanin, je ne vois pas pourquoi il n’y aurait pas de parlementaire de plus de 67 ans, ce qui équivaudrait à ce que les séniors ne soient plus représentés par des élus du peuple qui leur correspondent, dans ce cas pourquoi les dits séniors devraient ils aller voter?

    Pour les étrangers qui cotisent et qui payent des impôts en France, il devrait à minima pouvoir voter pour être représentés par leurs semblables.

  7. la constitution du 24 avril 1793, qui n’a jamais été appliquée, déclarait :
    « Tout homme né et domicilié en France, âgé de vingt et un ans accomplis, tout étranger de vingt et un ans, qui, domicilié en France depuis une année, y vit de son travail, ou acquiert une propriété, ou épouse une Française, ou adopte un enfant, ou nourrit un vieillard, tout étranger enfin qui sera jugé par le Corps législatif avoir bien mérité de l’Humanité est admis à l’exercice des Droits de citoyen français. »
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_vote_des_%C3%A9trangers_en_France

  8. Sur le rapport Religion Nationalité
    Lu au hasard d’un blog :
    http://www.bladi.net/forum/312907-prendre-nationalite-pays-musulman/

    **********
    Re : prendre la nationalité d’un pays non musulman
    La réponse :

    Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu’Allah a envoyé en qualité de miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses frères jusqu’au jour de la résurrection.

    Ceci dit :

    Il n’est aucunement permis de prendre la nationalité d’un pays mécréant, même si l’on garde sa nationalité originale, vu les conséquences négatives qui se répercutent sur la religion et le dogme du musulman. Par ailleurs, il suffit de savoir que l’application des lois et des mœurs des gens mécréants engendre l’approbation implicite, voire les prendre pour juges et être fier d’être un citoyen canadien, ainsi que tout ce qui en résulte comme le fait de s’attacher fidèlement à eux et d’imiter leurs actes et leurs propos; ce qui va à l’encontre de la foi (musulmane), ou bien en diminuant sa perfection, ou bien en l’annulant complètement, selon le cas de la personne; Allah dit :

    Tu n’en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s’opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu…

Les commentaires sont fermés.