11 novembre: les anciens combattants n’ont pas été à l’église.

Par un hasard du calendrier – le 11 novembre tombant un dimanche cette année -pour la commémoration de l’armistice de la première guerre mondiale les anciens combattants de Poissy n’ont pas été à la collégiale Notre-Dame.

Un office y a été néanmoins célébré à la mémoire des combattants morts durant cette guerre et toutes les guerres et pour la paix dans le monde. Avec la participation de musiciens de la Saint-Louis.

Le maire de Poissy Frédérik Bernard, David Douillet, député de la douzième, Jean-François Raynal, vice-président du conseil général, Karl Olive, conseiller général de Poissy-Sud et Mme Merlet, déléguée aux anciens combattants et les représentants d’associations d’anciens combattants ont participé à la commémoration.

Publicités

2 réflexions sur “11 novembre: les anciens combattants n’ont pas été à l’église.

  1. L’ubiquité ou l’omniprésence est la capacité d’être présent en plusieurs lieux simultanément. Le terme est dérivé du latin « ubique » qui signifie « partout ».
    Les horaires imposés pour la commémoration au cimetière n’ont pas permis d’être « au four et au moulin » comme vous semblez le déplorer.
    Je suis heureux d’apprendre par vos soins que nous avons une nouvelle « déléguée » aux Anciens Combattants : Madame « Merlet ».

  2. Madame Merlet doit être l’épouse de Monsieur Merle ….quand à la conseillère aux anciens combattants sur le site web de la mairie il s’agit de Madame Merlier qui vraisemblablement ne vole pas et donc n’a rien à voir avec un oiseau…………

Les commentaires sont fermés.