David Douillet pour une « revotation »

David Douillet, député de la douzième, fidèle entre les fidèles de Nicolas Sarkozy a exprimé hier sur BFM TV et ce matin sur les ondes d’Europe 1  comme  l’ancien président de la république le souhait que pour résoudre la crise interne à l’UMP que les militants de ce mouvement soient appelés prochainement à revoter. L’ancien ministre des sports pourtant « fillonniste » est défavorable à un recours en justice comme Nicolas Sarkozy.

Publicités

10 réflexions sur “David Douillet pour une « revotation »

  1. Douillet serait d’accord avec les insoumis pour un vote local et décider ainsi la tête de liste pour 2014.
    Cela se ferait très rapidement selon la rumeur
    Raynal a été largement applaudit lors d une reunion publique à Poissy hier soir.

  2. C’est ce qu’il se dit, Olive est passé pour un amateur là ou son collègue fait figure d’expert. Finalement je n’ai rien raté, d’autant que ce projet ne risque pas de sortir de terre.

  3. ce ne sera ni jean françois ni karl pour 2014 et D.D. qui s’est mis à l’écart volontairement le sait déjà = on aura Mme ….. comme tête de liste pour départager tous les belligérants !

  4. Mr Douillet pourquoi appelez vous à l’union pour le national alors qu’en local vous ne faites que diviser ?
    N’êtes vous pas un donneur de lecons tout simplement

  5. localement comme personne n’est d’accord pour se ranger derrière son collègue aux municipales autant tuer le suspense par un parachutage réussi. si on reprend 2009 aux législatives la situation était difficile mais meilleure qu’aujourd’hui :

    – un député condamné et un gouvernement impopulaire.

    aujourd’hui ou demain en 2014 on a la vase rose générale :

    -assemblée nationale + sénat + régions + mairie : la totale.

    donc ce qui n’était qu’une rumeur hier doit devenir une réalité demain. la droite n’a plus les moyens de perdre la mairie de poissy au nom de la guerre des petits chefs relent de la triste époque du r.p.r.

    et puis la parité en politique pour les femmes dans un rôle subalterne de second couteau doit aussi appartenir au passé. il faut évoluer avec son époque la place faite aux femmes ne doit pas rester accessoire.

  6. Rama aux européennes et puis, DD la souffre pas.
    Rachida pas dispo mais s’accroche à Paris…
    Il reste… Nadine?
    Quelle comédie vous faites.

  7. En pareil cas c’est comme pour un anniversaire on oublie toujours d’inviter quelqu’un d’évident ! Quelques années en arrière un représentant de la gauche qui a pris du galon depuis le mois de mai dernier a planté au dernier moment arlette chabot alors qu’il était l’invité politique vedette de son émission sur France 2 ! Faites le test autour de vous = Beaucoup se souvienne de l’incident et de l’anecdote mais personne n’est capable de vous avancer un nom ..

Les commentaires sont fermés.