« Poissy-Sud » 2

La deuxième livraison de « Poissy-Sud », le journal du conseiller général du canton de Poissy-Sud Karl Olive est en voie de distribution.
Les Pisciacais qui faisaient leurs courses dimanche sur le marché en ont eu la primeur.
Au sommaire notamment: le collège Grands Champs.

Publicités

17 réflexions sur “« Poissy-Sud » 2

  1. Il doit être amer de savoir en définitive qu’il ne sera pas tête de liste en 2014 mais au mieux premier adjoint en cas de victoire de sa candidate !

  2. c’est toujours mieux de viser le poste de premier adjoint derrière une personnalité féminine qui gagne !! que de se présenter comme tête de liste en compétition avec l’autre conseiller général de droite et se ramasser bêtement laissant au passage le maire sortant de gauche réussir le doublé.

  3. Je vois ici ou là des commentaires sur le parachutage d’une femme politique « de 1er plan » pour la droite en 2014.
    En terme de parachutage, ce mot suppose un poids lourd politique, une femme dont la notoriété et la légitimité sont si incontestables que même sans ancrage local, elle ferait (peut-être) le score.

    Je crois que , à droite, toutes les rares femmes de ce gabarit (ancienne députée, secrétaire d’état….) détiennent déjà un mandat et celles qui restent, se placent pour des mandats prestigieux.

    Votre histoire de parachutage ne tient pas la route à mon sens. D’abord parce que nos prétendants locaux vous diront qu’un parachutage « à la Douillet » ne fonctionne pas pour des municipales car il faut connaitre sa ville. On ne compare pas des municipales et des législatives.
    Ensuite, de qui parlez-vous? Pourquoi entretenez-vous un si grand mystère? Si vous voulez donner des chances pour que votre mayonnaise prenne, vous devez communiquer.
    On ne peut pas vous reprocher de chercher des solutions mais il y a un moment où trop de cancans deviennent improductifs. Poissy a besoin d’autre chose.

  4. avec cette querelle des deux conseillers généraux qui appellent par leur combat fratricide en préambule des municipales au retour de la droite la plus bête du monde il est logique de parachuter quelqu’un pour couper court à la boucherie électorale = si c’est une femme en plus de quoi se plaint on ? c’est le meilleur choix qui soit sans hésiter.

  5. JFR de Poissy-Nord a fait son temps en tant que dire-cab depuis qu’il a eu sa nomination en lot de consolation pour avaler la pilule du parachutage (réussi) de D.D. en 2009. Son rival impétueux sudiste fera lui un très bon premier adjoint en attendant mieux. C’est d’ailleurs ce qui est prévu dans le casting derrière Madame (future) le Maire.

  6. l’exemple vient de haut :

    -en l’absence de chef naturel la droite doit se reprendre.

    la guérilla entre les seconds couteaux n’a plus de sens. POISSY doit servir de laboratoire pour les municipales avec ce parachutage réussi. c’est ça ou mourir pour ce parti qui traverse sa pire crise depuis sa création.

  7. Il serait donc temps que cette Madame le Maire se prépare!! Elle est au courant cette brave dame? Elle en pense quoi????

    Blague a part, « Madame Le Maire » ça fait bizarre mais il est vrai, c’est moins cu-cu que Madame La Maire (trop maritime) ou Mairesse (il manque plus que le T).

  8. C’est une nouvelle ère politique qui va s’ouvrir en 2014 à Poissy =

    – 25 ans de règne de Masdeu-Arus + bientôt 5 ans de son tombeur !

    C’est sympa de penser qu’on va avoir une femme à la tête de la ville.

  9. Si les sympathisants de droite deviennent aussi c… que leurs dirigeants la gauche est bien partie…..

  10. marius ne soyez pas désagréable : qui y a t’il de si désobligeant à vos yeux de promouvoir et d’encourager la venue d’une femme de droite à notoriété comme tête de liste aux municipales 2014 ? n’y aurait il pas de votre part une pointe de misogynie naissante ? paris aura bien son hidalgo pourquoi poissy n’aurait pas sa ….. ?

  11. Le combat de coq à distance pour les municipales des 2 conseillers généraux est pathétique ! On est pas en Corée avec la guerre nord-sud. Bravo à la droite de prendre ses dispositions en tranchant dans le vif avec ce parachutage de charme. D’ordinaire c’est une pratique que je condamne mais en présence de cette rivalité de petits chefs ça devient une nécessité. Je suis pour à 100 %

  12. allez donc la voir les 7 et 8 décembre prochain = la cause féminine en politique y sera défendu …. elle connait bien le secteur pour y être venue plusieurs fois en visite officielle.

Les commentaires sont fermés.