Les hospitaliers ne veulent pas payer le déficit.

« Le Courrier » en parle aujourd »hui. Sous le titre en une: « Les hospitaliers ne veulent pas payer le déficit »

Un mois après être descendu dans la rue à Saint-Germain-en-Laye le personnel du Centre Hospitalier Poissy-Saint-Germain ( CHIPS) a fait de même dans les rues de Poissy jeudi dernier 17 janvier.

Les agents hospitaliers protestaient contre le Plan  de Retour à l’Equilibre Financier (PREF) mis en place par la direction.

Une soixantaine d’agents manifestant de l’hôpital en direction de La Coudraie a protesté contre la suppression de postes et la hausse du temps de travail.

La direction a répondu que ces mesures étaient l’application de mesures nationales et qu’elle recevrait les protestataires une nouvelle fois avant-hier le 21 janvier.

Publicités