Karl Olive: « Les Pisciacais doivent soutenir PSA…comme PSA les a toujours soutenus »

Karl Olive devant l'usine Peugeot

Karl Olive devant l’usine Peugeot

« Au moment où le constructeur automobile annonce un résultat catastrophique avec une perte historique de 5 milliards d’euros en 2012, il est urgent, vital, indispensable que les élus, les commerçants et les pisciacais dans leur ensemble continuent ici à Poissy de lui apporter notre entier soutien dans sa capacité à rebondir et à poursuivre son développement en cité Saint-Louis. L’industrie automobile a trop donné à Poissy dans l’histoire pour que nous perdions la mémoire aujourd’hui…

«C’est quand le capitaine affronte un vent de face qu’il a besoin de ses marins ! ». A Poissy depuis 1950, notre ville vit au rythme de Simca, Chrysler, Talbot et Peugeot. En 1955, le Grand Poissy a vu le jour grâce au constructeur : doublement de la superficie industriel (de 90.000 à 180.000 m2), construction de 2000 logements sur Beauregard. Aujourd’hui encore, avec (et grâce à)  l’arrivée du pôle tertiaire en 2003, 6450 personnes sont employés sur  le site pisciacais. 43% des pisciacais sont impactés directement ou indirectement par Peugeot-Poissy.  Qui ne connait pas autour de lui un ancien de Simca, un fils de l’usine, un collaborateur du site pisciacais? Il suffit de demander aux commerçants pisciacais l’impact que continue d’avoir PSA sur leur chiffre d’affaire et on ne peut nier l’évidence.

Le Conseil Général ne s’est pas trompé en poursuivant ses efforts dans son appui à la filière automobile. Depuis 2008, près de trois millions d’euros ont été injectés en matière de recherche et d’innovation chez les constructeurs yvelinois. C’est le salut de la compétitivité qui fait défaut à l’industrie française eu égard à la férocité du dumping européen. Certes, des décisions de gestion économique ont sûrement été mal appréciées par les dirigeants, une partie des mauvais résultats en attestent. Pour autant, faut-il gratuitement tirer sur l’ambulance.

Il n’en est pas question. Que chacun d’entre nous, plutôt que stigmatiser ces erreurs, ait conscience de la chance que nous avons de pouvoir compter en cité Saint-Louis sur la présence de Peugeot. L’arrivée d’environ 1500 collaborateurs doit nous encourager à maintenir ce soutien. Dans les faits et les gestes. En proposant des solutions d’hébergement pour les accueillir – avec d’autres élus, j’ai participé à une réunion de concertation à ce sujet il y a quelques jours-, en écoutant à l’écoute du personnel –j’ai participé à Carrières à une table ronde avec F.O. le syndicat majoritaire du site-, en restant force de proposition pour améliorer les conditions d’infrastructure –le boulevard de l’Europe, les solutions ferroviaires et fluviales doivent compléter le transport routier-,  en proposant enfin de créer un pôle de formation autour des métiers de l’industrie ici à Poissy pour rallumer le moteur et l’emploi des jeunes.

Oui, nous devons continuer d’être fier de notre fleuron automobile à Poissy. J’appelle les élus de toutes tendances, les chefs d’entreprise et les pisciacais à croire en PSA. Peugeot-Poissy a besoin du soutien des Pisciacais comme les Pisciacais ont toujours eu besoin du soutien de Peugeot. »

Publicités

17 réflexions sur “Karl Olive: « Les Pisciacais doivent soutenir PSA…comme PSA les a toujours soutenus »

  1. PSA s’en fou de Poissy et des charlatans comme KO. C’est pas un communiqué de presse bidon qui va faire fléchir les décisions financières d’une telle société. Arrêtez votre populisme misérable svp

  2. J’ai déjà exprimé ici mon soutien à Simca (… etc) qui m’a formé (professionnellement et humainement) , donné du travail et ainsi nourri.
    Mais ce soutien est virtuel ; je n’ai pas les moyens de faire autre chose sauf à me lamenter.
    Signé : un retraité vraiment désolé

  3. on voit que le jeune homme il tente tout pour essayer d’exister !! depuis qu’il sait que la tête de liste est réservée pour une femme !! malheureusement son jeune âge et son inculture de l’automobile le trahissent = il aurait du savoir qu’avant simca il y a eu fiat !! moralité = la belle italienne il n’en avait pas connaissance non plus et pourtant elle aussi a bel et bien existée et tenue la vedette en son temps !!

  4. Merci Monsieur Olive pour ce soutien. Si tous les élus suivent cette initiative alors nous collaboprateurs de psa et du pole tertiaire, on se sentira soutenu. Aujourd’hui, les élus de cette municipalité brillent par leur absence.

  5. @jean marie

    vous avez raison :

    – pour un conseiller général ne pas savoir ce qui a existé industriellement à POISSY ça la fout mal …. surtout qu’il se posait en prétendant pour 2014 …

  6. Et les jeûnots à l’origine c’est Henri Ford qui a créé cette usine en 1938 ! Il y a eu les péripéties de la guerre puis ensuite seulement a été produite la Ford Vedette avec les armoiries de le ville de Poissy en insigne. Ce n’est que bien plus tard que la production transitoire de Fiat est intervenue puis ensuite Simca. Donc les jeunes révisez vos classiques avant de réécrire l’histoire. Surtout pour quelqu’un qui aurait pu se présenter devant les électeurs ne pas savoir ça c’est assez minable aux yeux des anciens.

  7. Je confirme, mon beau-père a commencé sa vie professionnelle chez Ford Poissy, son frère en était l’un des responsables. Pigozzi c’était en 54 !
    Un livre magnifique à tirage limité a été édité lors de la dernière mandature de Jacques Masdeu,

  8. ouuuuuuuuuuuu la tete de fenec sur cett photo avec sa petite gourmette et sa montre rouge comme la cravate. il est too much le type

  9. @le fenec

    pour sûr il est plus calé pour commenter un match de foot que pour parler du sauvetage de la filière automobile !! il essaye tant bien que mal de rester dans la course par des interventions tous azimuts qui tombent bien souvent à plat comme celle-ci étalant sa méconnaissance du sujet !! doit on le blâmer lui le jeune qui monte débordé par sa droite ? il essaye de bien faire pour se montrer incontournable vis à vis de celle qu’il va devoir maintenant supporter dans tous les sens du terme !!

  10. Ce Monsieur Olive parle entre autre du syndicat FO de PSA Poissy :
    Mais avant il ne s’appelait pas ainsi : pour ceux qui ont de la mémoire il s’agissait du C;S;L avec un leader qui est devenu FO …Ce syndicat CSL était considéré comme un syndicat proche très proche de la directions de l’époque avec des méthodes que certains considéraient comme « musclées » Comme quoi Olive , déjà « Parrain » de Masdeu en 2008 est bien dans cette continuité.
    Pour ce qui est de son ignorance concernant l’histoire du site, il s’est fait prendre comme un Premier Communicant…..

  11. la candidate désignée à droite a intérêt de bien s’entourer pour préparer sa future campagne des municipales en se faisant briefer sérieusement … vous imaginez le tollé si lors d’un meeting quelqu’un lui posait une question sur l’usine PEUGEOT et qu’elle réponde tout de go : « créée par simca en 1950″… on imagine déjà le brouhaha dans la salle de nos seniors qui protesteraient vigoureusement

  12. Tant qu’il n’essaye pas de nous faire croire que c’est son mentor Masdeu qui l’a construit avec ses petits bras….. Pour un pro de la comm il devrait réviser ses fiches l’enfant de Poissy !

  13. C’est vraiment lamentable de tous vous lire . On se croirait dans une petite gueguerre. Soyons un peu plus sérieux Messieurs !!!!

    • Tous ? Je ne cherche ni la guerre ni la polémique. Je regrette simplement de n’avoir aucun moyen pour influer sur les événements.

      • oui , il faut soutenir Karl OLIVE comme futur Maire de POISSY…..Moi je dis que c’est facile de critiquer. Les mécontents n’ont qu’à faire tout son travail à sa place et là on pourra discuter après.

Les commentaires sont fermés.