La police municipale équipée de caméras au printemps.

Info du « Parisien » de ce matin. La police municipale dont l’effectif est de 40 personnes sera équipée au printemps de minicaméras  portatives afin de filmer ses interventions. Afin de protéger les fonctionnaires contre des personnes contrôlées parfois violentes. C’est une décision du maire de Poissy Frédérik Bernard qui considère cette mesure comme dissuasive.

Karl Olive, conseiller général du canton de Poissy-Sud n’est pas satisfait de cette mesure et reste fidèle à son souhait de doter Poissy de  caméras de vidéoprotection. Georges Monnier, conseiller municipal d’opposition considère le  projet du maire comme un « gadget ». Le dossier est à l’étude à la préfecture.

Publicités

5 réflexions sur “La police municipale équipée de caméras au printemps.

  1. « Protéger les fonctionnaires contre les personnes parfois violentes » :Ça va servir à quoi ? Quand bien même, il serait filmé une « discussion » avec une personne dite violente, il se passe quoi ensuite ? Le film sera fourni pour une plainte en justice ? Qui estimera le degré de violence, le passage d’une discussion un peu tendue + ou ++ ou encore +++ (violence verbale) vers une réelle violence ? Quand appuieront-ils sur ON ou OFF ? Monsieur le Maire, en matière de dissuasion, pensez également à équiper la ville. Tout vous est bon pour nager à contre courant.

  2. Karl Olive a raison de privilégier les caméras en ville. Dans le processus proposé par la mairie, je ne vois pas comment il pourrait avoir une autorisation préfectorale.

  3. A Marie Joseph , va me chercher le dénoyauteur sur l’étagère , on reçoit du monde.
    Fais attention de ne rien lâcher , nous serions obligés de nous pincer le nez.
    Les olives, l’andouillette, et le saucisson sont ils sur l’autel, demande une minute de silence en tranchant le saucisson, merci Marie Joseph pour ton silence?

Les commentaires sont fermés.