« La majorité au bord de l’implosion »

« La majorité au bord de l’implosion » . »Le Courrier » d’aujourd’hui analyse ainsi la dernière séance du conseil municipal de mercrdi dernier qui a vu six élus de la majorité -dont 4 adjoints- ne pas voter le budget 2013 proposé par le maire de Poissy .

Nous avons déjà rendu compte de la position de Richard Bertrand (UDI) J.F. Raynal, élu d’opposition a qualifié le budget de « budget de fin de règne ». Katl Olive, conseiller général de Poissy-Sud UMP, candidat déclaré à la mairie de Poissy, présent dans le public a déclaré à l’issue de la séance du conseil que les habitants de Poissy étaient « pris au piège pour 2014… en laissant au prochain maire une facture de près de 15 millions d’euros » Il a énoncé également « une augmentation éhontée des impôts de 15 % en 2011 ».

Publicités

3 réflexions sur “« La majorité au bord de l’implosion »

  1. On se demande ce que cherche les « majoritaires » qui se sont abstenus lors du vote du budget. Ils doivent y avoir un intérêt mais lequel….Pour MB c’est relativement simple. Celui qui voudrait être le « roi » de la coudraie a déjà changé de parti au moins deux fois dans l’année..du ps aux radicaux de gauche puis il s’en est aller chez Cheminade (score impressionnant à la dernière présidentielle….) qui est plutôt classé à droite..ce n’est plus de la descente c’est du slalom…sur la piste des enfants. .Peut être cherche t’il une éventuelle reconversion dans ce sens. ?
    Pour KA la rumeur voudrait qu’il « monte » sa propre liste aux prochaines municipales….son score à une précédente élection cantonale devrait lui ouvrir les yeux. Mais en rêvant il pourrait essayer de vendre son petit magot
    d’un coté ou de l’autre. Son intervention musclée relatée par le courrier des Yvelines laisse penser qu’il ne pencherait pas à gauche….
    Quand aux gens « verts » de « vivre sa ville  » c’est encore plus ténébreux. Une liste ? pour espérer devancer le PS ? : possible mais très risqué. Mais tous ces braves gens ne sont ils pas en train de faire couler le bateau qu’ils occupent ? Moralement peuvent ils au bout de cinq ans de mandature réaliser que cette situation qu’ils ont couverte ne devient plus tenable ?
    Les électeurs pourraient leur faire payer très cher ce retournement.
    A suivre

  2. c’est bien en train de partir en cacahuète comme à carrières sous poissy ! les mêmes pratiques opaques arrivent au même résultat ! tout le monde dans l’équipe municipale à poissy est mis devant le fait accompli à chaque fois = au bout de quatre ans la méthode s’use jusqu’à la rupture …. mais carrières sous poissy a un coup d’avance = le divorce est consommé aussi avec une grosse partie de la population avec les comités de quartiers qui poussent comme des champignons un peu partout …. arriveront ils tous les deux au même résultat en passant à la trappe en 2014 ? réponse en mars prochain sur deux tours cette fois dans les deux villes ….

  3. Bon en gros c’est diviser pour mieux régner : faut pas être un éminent politologue pour comprendre ça. Au final comme d’habitude il restera l’UMP et le PS.

Les commentaires sont fermés.