Saint-Louis divise les élus.

Louis IX, dit Saint-Louis divise les élus du département.

En 2014 sera célébré à Poissy le huit centième anniversaire de la naissance du roi de France baptisé à la Collégiale.

Le conseil général des Yvelines  a été l’objet  le 27 avril d’une belle empoignade entre élus de la majorité dont Jean-François Raynal, vice-président du conseil général et conseiller général de Poissy-Nord  Karl Olive, conseiller général de Poissy-Sud et Alain  Schmitz, président du conseil général et des élus de la minorité de gauche dont François Deligné, conseiller général de Guyancourt, Fanny Ervera, élu de Conflans,  et Michel Viguier, élu des Mureaux.

A propos des subventions publiques à accorder à un spectacle Son et Lumière demandées par l’association des amis de la Collégiale, présidée par le père Courtois, curé de Poissy. Le coût du spectacle est estimé.par l’association à près de 700.000 euros.

La ville de Poissy dont le maire est Frédérik Bernard en accorde 200.000. Et le conseil général sollicité aussi en a donné après un débat houleux la même somme.

Publicités

36 réflexions sur “Saint-Louis divise les élus.

    • Qu’est ce qu’on en a à foutre de cette vieille relique!
      Le bon roi St. Louis, grand persécuteur de juifs, un modèle pour Adolf!
      La France crève de faim et ces élus trouvent encore le moyen de dilapider l’argent public.
      Regardez vers le futur messieurs !

  1. Vous avez raison, comment des élus représentants d’une république laïque peuvent ils allouer des fonds publics pour une manifestation:
    1/ À la gloire d’un monarque digne representant de l’ancien regime, faisant fi de 1789?

    2/ À un projet présidé par un representant du clerget, bafouant la séparation de l’église et de l’état?

    3/ Pour un homme dont les actes seraient aujourd’hui condamnés par la justice republicaine au motif de discrimination?

    4/ Et je passe ses croisades contre l’Islam…. D’un autre temps!

    Nous sommes au 21ème siècle, il serait temps de tourner la page et de consacrer cet argent à des choses plus utiles.

  2. au lieu de se chamailler pour ces conneries, les conseillers généraux auraient mieux fait de voter le financement du contournement de Verneuil-Vernouillet

  3. ??? À la gloire d’un monarque, faisant fi de 1789????

    C’est vrai, c’est le reproche principal qu’on peut faire à St Louis.

    Comme à Robespierre, qui ne prenait jamais le train pour se déplacer.

    • En voilà un bel exemple de gaspillage d’argent public !
      500 000€ = 3 279 785 Francs
      Vive la République, vive la France libre!

  4. Une dépense royale ! Est ce bien nécessaire en période de crise !
    La ville de Poissy devrait se projeter sur son avenir , ou tant de chantiers furent enfouis .
    Comment jugeriez vous ce roi aujourd’hui?
    Organisation de croisades contre les arabes, spoliation des biens des juifs,
    Et bien d’autres méfaits qu’il serait impensable pour un bon roi !
    Pour preuve !

    Accueil > Biographies
    Louis IX ou Saint Louis

    Louis IX ou Saint-Louis
    Ainé des cinq fils de Louis VIII et de Blanche de Castille, Louis IX naît à Poissy en 1214 et décède à Tunis en 1270, Roi de France 1226-1270. Il régna d’abord sous la régence de sa mère (1226-1236).

    L’éducation reçue de la régente marqua profondément Louis IX : elle alliait les pratiques de piété et les œuvres de charité à un apprentissage très sérieux du métier royal, des lettres à l’art du combat. Elle fit du jeune roi le modèle du chevalier chrétien, bon cavalier et vêtu selon son rang, aussi capable de disputer de théologie que de conduire une armée, sachant imposer aux barons sa volonté après avoir lavé les pieds des pauvres.

    C’est un souverain énergique et scrupuleux qui joue dans la construction de la monarchie française un rôle décisif, c’est aussi le vainqueur de Taillebourg, le constructeur de la Sainte-Chapelle,

    Sacre de Saint Louis
    n’en serait pas moins, le petit fils de Philippe Auguste et le grand père de Philippe le Bel. Il est certainement l’un des « grands Capétiens », peut-être le plus grand.

    La reine Blanche exerça jusqu’à sa mort (1252) son influence sur le gouvernement d’un royaume dont elle fut encore régente pendant la croisade, la jeune reine Marguerite de Provence, que Louis IX épousa en mai 1234 et qui lui donna onze enfants, fut tenue à l’écart du pouvoir par un roi peu désireux de voir les intérêts de la maison de Provence interférer dans la politique française.

    Saint Louis n’hésitait pas à recourir à la force, il ne concevait celle-ci que comme un moyen de recherche la paix et la justice politique dans le respect du droit de chacun et même du droit de ses adversaires.

    Il ne renonçait pas à convertir par les armes l’infidèle et promulguait des ordonnances qui asservissaient les Juifs

    Saint-Louis lavant les pieds des pauvres
    du royaume et les privaient de leurs moyens d’existence et de leurs possibilités de vie cultuelle. Il faisait parfois passer les intérêts matériels de la couronne après le respect du bon droit. Il ne craignait pas de s’opposer au pape et aux évêques de France afin de faire respecter ses prérogatives propres et son indépendance politique et financière.

    Mort de la peste à Tunis le 25 août 1270, Louis IX fut immédiatement vénéré comme un saint. Le pape Boniface VIII le canonisa le 11 août 1297, cette décision de circonstance avait été préparée par une longue enquête et un véritable procès de canonisation.

    Saint-Louis rendant la justice
    Sa réputation d’intégrité et de vertu lui valut l’estime universelle et fit de lui en plusieurs occasions l’arbitre de l’Europe chrétienne.

    par Webmaster
    Publié le 29 octobre 2002 – Modifié le 16 septembre 2006

    Site réalisé avec Spip 1.9.2c [10268] – Espace Privé
    Copyright © 1999-2013 L’Histoire en Ligne

    • Par défaut du savoir … J’acquiesce au commentaire historique .
      Aujourd’hui ce bon roi serait au côté des partisans de Jeanne la pucelle !
      Par les mêmes croisés et croisées
      La laïcité remise en question !
      Du bon sens en période de crise…
      Merci

  5. J’ai jamais lu autant de conneries en aussi peu de commentaires… Le seul argument valable est celui du coût.

    • Bien entendu , (la connerie) ibid.
      Vous la placez après le point ,ou avant la virgule .
      Révisez votre histoire ! S’il n’avait pas été béatifié , nous n’aurions pas eu cette dépense, je vous l’accorde .CQFD
      À qui la faute : la papauté mon cher ( ou ma chère ).
      Le clergé est présent dans la sphère politique , nous l’entretenons et la finançons .
      La laïcité : est elle respectée : non

  6. En effet, que d’argent dépensé pour satisfaire une poignée d’illuminés rétrogrades. Voilà ou nous conduit l’electoralisme des conseillers UMP avec la complicité symbolique du maire.
    Si les les bigots veulent fêter « Saint » Louis, qu’ils organisent une quête à la sortie de la messe!

    • Les illuminés rétrogrades, ils vous emmerdent profond. Saint Louis (ou Louis IX) est un roi de France, il est normal qu’on le commémore dans sa ville natale. Et oui, il était catho, mais que vous le vouliez ou non, c’est la chrétienté qui a construit notre pays. La république est laïque, la France est catholique.

      • La révolution n’est pas finie pour les illuminés et illuminées .
        Évitez la grossièreté et le mélange des genres . À cette époque . Vous auriez finis au fond d’une oubliette .
        Un bon roi ce s’y Louis .

  7. Il y a 2 actions : celle de l’association Saint Louis Poissy 2014 et de la ville par la commémoration du 800ème anniversaire de Louis IX, deux terminologies qui veulent bien dire leur objet ! C’est aussi cela la laïcité des partenariats transversaux et respectueux. C’est l’histoire de France et d’autres lieux en France organisent des commémorations à Bouvines (59), à Aigues Mortes (30) …

      • Madame, vos exemples ne sont pas bons, et pourquoi pas fêter Marignan tant que vous y êtes ?

      • Ok avec vous, alors pourquoi financer avec les deniers des contribuables toutes opinions confondues. À la demande du père Courtois . Président de l’association les amis de la collégiale.
        Avec le respect du à sa personne, il ne me semble pas que ce soit un laïc !
        Il y a bien mélange des genres !
        Bonne journée !

    • Poissy n’est pas Provins.
      A part le théâtre de guignols que nous offrent les acteurs politiques locaux, circulez y a rien à voir !

    • Surprenante réponse de votre part Madame, venant d’une républicaine rouge. Cautionnez vous cette commémoration anti-republicaine d’un homme reconnu responsable de discriminations et d’actes de « barbarie »? Acteur important dans les croisades, au nom de la plus grande imposture de l’histoire, pour asservir le peuple et manipuler les faibles d’esprit qui se sont portés volontaires par dizaines de milliers pour combattre les musulmans. Le prétexte des guerres saintes n’est qu’un embryon du colonialisme que vous critiquez tant. Ces conflits sont ils aussi mineurs à vos yeux que l’inquisition ?
      J’ai du mal à suivre votre logique!
      Ce n’est pas en glorifiant le passé qu’on construit l’avenir, la preuve en est dans les écoles « multicolores »de la république, il y a fort longtemps que « nos ancêtres les gaulois » n’y figurent plus, alors imaginez ce que pense la jeunesse de France de Louis IX !

      • c’est en apprenant du passé que l’on construit l’avenir. Avec votre raisonnement, 2014 parlera de la guerre de 14-18. Il ne faut pas en parler non plus ? Aujourd’hui, c’était la fête de la Libération de la Corse en remerciant les soldats marocains, il ne fallait pas en parler ? La guerre d’Algérie il ne faut pas en parler ? Il est certain qu’en ne parlant de rien, cela ne fait mal à personne de se regarder dans son passé !

    • Et alors, la guerre d’Algerie comme toutes les autres, on va encore en parler dans 500 ans ?

    • Cher monsieur ,
      La politique n’est pas un jeu !
      Sauf pour les amateurs et les opportunistes.
      Il est aisé de dépenser sans compter avec l’argent des contribuables .
      Toutes confessions, toutes couleurs ou opinions!
      Mais de la à financer au non de l’histoire, une association les amis de la collégiale , présidée par un homme de foi.
      De qui se moque t’on de l’histoire ou de la république !
      Que faites vous de la loi de 1905 et 1936.
      Cordialement .

      • Ils sont marrants ces nostalgiques du passé
        Ils sont opposés au mariage pour tous, mais ils glorifient « l’ancien régime » au cours duquel on retrouve des mœurs contraires à la moralité: mariage avec des enfants, consanguinité, homosexualité….

    • Vous présentez un marche de box avec des rings différents.

  8. Le costume de blanche de castille est parfait!!!! Un peu de maquillage nous egaillerer le contenu.
    Aucune erreur de casting mon Père
    C’est qui : le monsieur en costume ?
    S’il joue le rôle de saint louis je compte bien me faire laver les pieds par ce sympatique roi au costume étriqué.

  9. LOUIS IX précurseur de l’étoile jaune, par le port de la rouelle et fêté et financé par les deniers public !

    En mars 1240, il organise (à la demande du pape Grégoire IX) le « procès du Talmud », pour statuer sur l’accusation de juifs convertis au christianisme, selon lesquels le Talmud contient un certain nombre d’invectives contre le Christ et contre la Sainte Vierge. La controverse sur le sujet se tient à Paris, sous la présidence de Blanche de Castille. Le rabbin Yehiel de Paris représente les juifs. Eudes de Châteauroux, proviseur de la Sorbonne, et l’abbé Nicolas Donin, juif apostat à l’origine de la dénonciation (il avait été excommunié par Rabbi Yehiel en 1225), concluent que le reproche est fondé. Le roi fait alors brûler vingt-quatre charrettes de traités talmudiques à Paris9,10,11,12 ;
    En 1254, il bannit de France les juifs qui refusent de se convertir au catholicisme. Ce décret fut annulé quelques années plus tard en échange d’un versement d’argent au trésor royal ;
    Il leur interdit la pratique de l’usure 13 ;
    En 1269, il impose aux Juifs le port de la rouelle qui avait été décidé par Rome lors du IVe concile du Latran en 1215. La rouelle était un morceau d’étoffe portant une roue, symbole des 30 deniers de Judas, que les Juifs devaient apposer sur leur vêtement14. Celui qui n’acceptait pas de la porter ou qui l’oubliait pouvait être dénoncé et son dénonciateur devenait propriétaire du vêtement ainsi confisqué13. Louis IX a longtemps refusé de faire appliquer cette mesure décidée par Rome, notamment par souci d’intégration des juifs à la communauté nationale, mais il a cédé, à la fin de sa vie, à la pression des juifs convertis de son entourage15.

    D’après l’historien Jean Richard, Louis IX, fidèle à la mission d’évangélisation, garde l’espoir de les convertir et les protège quand ils sont injustement attaqués15,16.

Les commentaires sont fermés.