Les sages-femmes du CHI ne lâchent pas prise.

Les sages-femmes du Centre Hospitalier Intercommunal de Poissy-Saint-Germain ne lâchent pas prise. En grève depuis octobre elles acceptent elles respectent les obligations qui leur sont faites de travailler par des assignations mais demandent que les assignations leur soient délivrées en main propres.

Publicités

2 réflexions sur “Les sages-femmes du CHI ne lâchent pas prise.

    • Oui, ne lâchez rien car c’est vous qui faites tout le boulot.

      Au passage le gynécologue de mon épouse disait: « une femme enceinte n’est pas une femme malade », partant de ce postula vous avez une voie pour casser le monopole des médecins.

Les commentaires sont fermés.