« Municipales: Frédérik Bernard, Karl Olive et les autres »

Dans le « Courrier », nouvelle mouture la situation politique locale est analysée. Sans négliger les autres leaders du microcosme de Poissy nos confrères s’intéressent principalement au maire sortant Frédérik Bernard dont la position est jugée fragilisée par les défections de Richard Bertrand puis de Krémo Allaouchiche située dans les divers droites et de Jean-Paul Hédrich (écologiste) et à Karl Olive, animateur d’une droite unie face à une gauche désunie.
Du côté du « Courrier », on s’interroge sur le rôle que pourra jouer le Front National de Joseph Martin.

Publicités

11 réflexions sur “« Municipales: Frédérik Bernard, Karl Olive et les autres »

  1. Le rôle du front national ?

    – 54% d’intention de vote ! Soit victoire au premier tour …

  2. @Vite regle : Je dirai plutot deregle , 54 au premier tour impossible pour RBM , ce sera une triangulaire et 54 au second tour pour celui qui aura fait les alliances !….

  3. Pas possible de voir autant de débile y croire a vos calculs mental .

    Les abstentionnistes et le vote blanc vous en faite quoi ?

    Arrêtez svp vous êtes ridicules et les électeurs ne le sont pas !!

    • qu’est ce qui veut la double facette !!!
      le résultat a la fin sera les larmes aux yeux !!!
      vu qu’on s’aperçoit que la façade est belle mais l’arrière est loin d’être le cas … c’est du tout réfléchi !!

  4. Effectivement, on attend avec impatience le déroulement des élections. Mais Karl Olive a quand même une équipe efficace derrière lui.

  5. Ne pas confonde équipe efficace et équipe compétente !
    La droite locale et les centristes ne sont que des opportunistes sans vision de la « chose publique » et encore moins de l’intérêt réel des pisciacais. Il n’y a qu’a regarder la quantité de mini candidatures de droite à Poissy ! Chacun veut son petit mandat ; pas pour se mettre au services des autres mais pour assouvir son égo et les intérêts de ses amis. Ce n’est pas ce que Poissy attend d’élus responsables et garants de l’intérêt général.

Les commentaires sont fermés.