PSA: communiqué de Karl Olive et David Douillet

Suite à l’annonce, jeudi 22 mai, par Lefigaro.fr et Reuters de la délocalisation de la production de la C3 fabriquée actuellement à Poissy, nous souhaitons rappeler que le groupe PSA a pris, vis-à-vis de ses salariés, de ses actionnaires et plus largement du Gouvernement et des élus que nous sommes, un certain nombre d’engagements concrets :
– la production en France d’un million de véhicules en 2016,
– le lancement d’au moins un modèle par site de production,
– l’investissement d’1,5 milliards d’€ en France, dont 137 millions d’€ rien que sur le site de Poissy.
L’entrée au capital de l’Etat et de l’investisseur chinois Dongfeng, à hauteur de 14% chacun, a été reçu comme un signal fort dans la stratégie de redressement présentée il y a quelques semaines par le nouveau Président du Directoire, Carlos Tavares.

Notre premier objectif est d’accompagner le groupe vers la voie de la sortie de crise, pour les salariés de Poissy et pour les milliers de pisciacaises et de pisciacais qui sont impactés directement ou indirectement par la présence de ce fleuron de notre industrie française sur notre territoire.
C’est pourquoi, nous demandons aujourd’hui au Président du Directoire de rassurer les salariés en leur confirmant solennellement, l’arrivée d’un nouveau modèle à construire.
Nous appelons le Gouvernement, par la voix d’Arnaud Montebourg, Ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, à prendre toutes ses responsabilités en tant qu’actionnaire, pour clarifier, dès à présent, les ambitions du groupe à Poissy.

Publicités

8 réflexions sur “PSA: communiqué de Karl Olive et David Douillet

  1. ca sert à rien ce communiqué sauf à faire parler d’eux. Encore une fois ils font leurs promo sur les malheurs des autres

  2. pas de nouvelle de Montebourg depuis février 2014 ? Encore un qui est pour la com et pas pour les salariés ! belle génération

  3. rapport d’activité 2013 ! prévision : une seule ligne de production sur Poissy
    Parmi ses 15 membres, le Conseil de Surveillance comprend 9 membres
    qualifiés d’indépendants selon les critères retenus par la Société (7 membres selon le Code AFEP-MEDEF, MM. Parayre et Silvant ne remplissant pas l’un des critères du Code AFEP-MEDEF).
    25/04/2014 :
    RAPPORT D’ACTIVITÉ ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013
    En 2013, dans des marchés automobiles européens qui ont continué leur repli, PSA Peugeot Citroën a posé les fondations…
    http://www.psa-peugeot-citroen.com/fr/medias/publications#

  4. Douillet et l’Olive ça ne sera qu’une partie de plaisir pour Peugeot, ils ne sont pas de taille pour un rapport de force l’usine partira plus vite que prévu les 2 compéres seront très vite face à la réalité des ouvriers en colére et en grande partie le fan club de bambi demanderont leurs démissions. Allez- y le duo du show bizz nos yeux sont braqués sur vous.

    • Cessez de rejeter les responsabilités sur les tiers .
      Le débat est floué par votre incompétence de lecture du dossier .
      Aux abonnés absents Psa vous renvoi.

  5. Le blog est courageux et franc , maintenant que fait Montebourg sur le dossier et c.est plus a lui a s.interroger sur le probleme , le fait il , que peut il faire , si rien ou peu de choses , que peut faire un maire devant l.etendue des degats que cele provoque non seulement a Poissy mais en France ! La realite c.est que la delocalisation de la fabrication de la C3 est faite pour un cout de main d.oeuvre sans toutefois baisser le prix catalogue vehicule , donc achetons ce qui est encore fabrique dans notre pays , que l.on roule en C3 ou en 208 ou autres il n.y a aucune difference a part le style , mais le principal est que la production donne des emplois dans notre region !…..

  6. L’évidence, comme dans de nombreuses entreprises, est que ce sont les « pauvres » actionnaires qui tiennent le volant !

    Le 23 mai dernier, PSA dit « Les usines françaises du groupe seront consacrées à la fabrication des plus gros modèles, et des versions les plus équipées, et donc les plus rentables, « . Montebourg dit « le gouvernement avait accordé une garantie financière au groupe il y a deux ans et pris une participation de 14% dans son capital « pour lui donner des marges de manoeuvre afin de se développer » et « L’Etat a toute légitimité pour s’assurer que les engagements de PSA en termes de production de véhicules en France et d’investissements seront tenus et respectés ». Un porte-parole de PSA-Poissy a rappelé jeudi que « le groupe avait clairement dit (…) que l’avenir du site de Poissy était d’être spécialisé dans le segment » des petites voitures haut de gamme . Le 23/05, PSA rappelle avoir annoncé au début de l’année son intention de fabriquer à l’avenir ses petites voitures milieu de gamme hors d’Europe occidentale afin d’améliorer sa rentabilité.

    C’est clair que ce n’est pas clair !

    Pour rappel, dès 2011, le maire actuel avait interpellé le ministre de l’industrie d’alors, Eric Besson !!! et en Janvier 2014, M. Varin , Pdt du Directoire, avait dit que la filière n’était pas en déclin et que la C3 à Poissy permettrait une activité forte !!!!

    Ce qui est limpide, par contre, c’est que ce sont encore les salariés qui sont dans le questionnement et l’angoisse de leur avenir!

Les commentaires sont fermés.