Valérie Pécresse prend la défense des Chrétiens d’Irak. Communiqué de Valérie Pécresse.

Voici le communiqué de Valérie Pécresse publiée à l’issue de sa conference de presse aui s’est tenue le 29 septembre à Versailles:

« Valérie Pécresse a souhaité rassembler de nombreux élus yvelinois afin de répondre à la situation d’urgence vécue par les Chrétiens d’Irak et les minorités religieuses. Le Président de la République, François Hollande, a annoncé son souhait d’accueillir des réfugiés. Si dans une grande majorité le souhait de ses personnes persécutées pour leur appartenance religieuse est de rester dans leur pays d’origine, le danger que constitue l’Etat islamique à l’égard de l’intégrité physique de ses personnes exige une action rapide de la part de la France, ce qui passe notamment par un accueil sur notre territoire des familles qui en font la demande.

La conférence qui s’est tenue lundi 29 septembre 2014 à Versailles avait pour objectif de lancer un appel aux dons et de demander aux maires qui en ont la possibilité, d’organiser l’accueil et le logement des réfugiés dans leur commune. De nombreux élus du département ont répondu à l’appel de Valérie Pécresse tels François de Mazières, Maire de Versailles ; Sophie Primas, Sénateur-Maire d’Aubergenville ; David Douillet, Député des Yvelines et conseiller régional ; Pierre Lequiller, Député des Yvelines ; Jean-Michel Fourgous, Maire d’Elancourt ou encore Pascal Thevenot, Maire de Vélizy.

La conférence s’est également tenue en présence de représentants des cultes du département des Yvelines afin de rappeler que la liberté de culte et de croyance est un droit fondamental qui ne peut être remis en cause. Etaient présents à cette occasion : Monseigneur Eric Aumonier, Evêque du diocèse de Versailles, Samuel Sandler, Président de l’Association Cultuelle Israélite de Versailles et de sa région, Mohamed Ould Kherroubi, Président de l’association des musulmans de Versailles et Philippe Grand d’Esnon Pasteur de l’Eglise réformée.

Outre l’engagement des élus, des représentants du secteur associatif étaient également présents à l’image de François Paget, délégué départemental du Secours Catholique 78 qui s’est dit prêt à prendre en charge la gestion de l’accueil de familles des réfugiés.

Valérie Pécresse a demandé aux élus présents de relayer son appel dans leurs villes et leurs territoires. Cet appel comprend deux actions principales :

1 – Collecte de fonds
Organisation d’une collecte de fonds que l’Œuvre d’Orient et la Croix Rouge française ont accepté de prendre en charge.

2 – Logement des demandeurs d’asile
Faire remonter au plus vite les logements vacants disponibles dans chaque commune pour être utilisés pour accueillir les réfugiés. Emmanuel Lamy, maire de Saint-Germain-en-Laye, et Olivier Delaporte, maire de La Celle Saint-Cloud, ont d’ores et déjà annoncé qu’ils mettront des logements à disposition des familles chrétiennes d’Irak persécutées.

Rappel des actions déjà engagées par Valérie Pécresse en faveur des Chrétiens d’Irak et des minorités religieuses :

Groupe d’études sur les Chrétiens d’Orient et autres minorités persécutées

Valérie Pécresse a cofondé et copréside avec la députée de Vendée, Véronique Besse, un groupe d’études sur les Chrétiens d’Orient et autres minorités persécutées. La réunion constitutive du groupe s’est tenue mercredi 17 septembre 2014 à l’Assemblée nationale. Le groupe réunit 122 parlementaires (3e groupe de l’Assemblée nationale) toutes tendances confondues (sauf EELV et Communistes). Il a pour objectif de jouer un véritable rôle politique dans cette crise.

Programme de travail du groupe d’études
Mercredi 1er octobre : audition du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.
Mercredi 15 octobre : table-Ronde réunissant les différentes autorités religieuses et les associations humanitaires à l’Assemblée nationale.
Audition du nouveau commissaire européen en charge de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, monsieur Christos Stylianides.
A venir : audition de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense

Dépôt de plainte devant la CPI

Le groupe d’études soutient la plainte contre l’Etat islamique déposée par la Coordination Chrétiens d’Orient en Danger (CHREDO) et son Président Patrick Karam devant la Cour Pénale Internationale.

Vœu adopté au conseil régional »

Publicités