Communiqué de Richard Bertrand, vice-président du MEDEF 78

Hier soir avait lieu au CDA de POISSY une réunion avec comme sujet : Définir en commun les priorités économiques du territoire.

Une réunion avec comme sujet principale l’Entreprise à laquelle n’était pas conviée le MEDEF, premier syndicat Français agissant dans l’intérêt de l’entreprise, cela semble surprenant.

Une réunion qui prône l’aide aux entreprises et qui ne met pas en avant un outil créé localement il y a trois ans (Poissy Finance) permettant aux entreprises Pisciacaises d’obtenir dans un délai très rapide des prêts à taux zéro, cela semble surprenant.

Dommage car beaucoup de chefs d’entreprises s’étaient déplacés pour écouter de beaux discours, mais ils ne sauront pas comment ils peuvent être représentés au Tribunal de Commerce, défendus aux Prud’hommes, aidés en cas de contrôle fiscal, d’Urssaf ou de problèmes en liens avec le tribunal des affaires sociales, être présent à la CAF, la CPAM , au 1% patronal ou bien dans leur organisme de formation professionnelel. Autant de structures pour lesquels ils collectent des millions d’euros sans jamais avoir leur mot à dire sur leurs gestions.

Dommage, ils ne sauront pas non plus comment faire pour que la structure locale créée spécialement pour eux en débloquant 300 000 euros puisse les aider.

Dommage, car l’idée de cette réunion était pourtant bonne !

Richard BERTRAND
Vice président MEDEF des Yvelines
Créateur de l’association ENTREPRISES et PASSIONS
Créateur de l’association POISSY FINANCES

Publicités

Appel aux chefs d’entreprise des Yvelines à manifester…pacifiquement

Les chefs d’entreprises des yvelines et de France vont manifester, mais de façon pacifiste … « pour l’instant » en rencontrant chaque prefet de France afin de lui faire part des doléances des entrepreneurs

Madame, Monsieur, Cher Adhérent,

Le MEDEF appelle à la mobilisation de l’ensemble des MEDEF territoriaux, régionaux et des fédérations professionnelles autour du Pacte de Confiance pour la Croissance et l’Emploi, compte tenu de la situation des entreprises dans les territoires.

Dans ce cadre, je rencontrerai, en lien étroit avec les présidents des autres organisations patronales interprofessionnelles et sollicite une audience dans l’urgence auprès du Préfet des Yvelines.

La démarche proposée est particulièrement importante. En agissant de façon collective sur les représentants de l’Etat, elle a pour objectif d’informer et de sensibiliser encore plus le Gouvernement dans tout le territoire, concernant la situation réelle des entreprises de notre Pays. Cette action doit également illustrer la volonté de nos organisations et des entreprises, à travers le Pacte de Confiance pour la Croissance et l’Emploi proposé par Pierre Gattaz, d’œuvrer au redressement de notre Pays.

Cette rencontre avec le Préfet se fera sous forme de réunion de travail pour :

1 – présenter la situation objective des entreprises mais aussi l’état du moral des Chefs d’entreprises.
Pour cela, j’ai besoin de votre aide. Afin de me permettre de mettre en avant les difficultés auxquelles vous êtes confrontées dans votre quotidien pour faire vivre votre entreprise et les salariés que vous employez. Faites-moi part de vos préoccupations par mail à : cduval@medef78.com avant le 6 décembre.
Exemples : augmentation des taxes et d’impôts locaux trop importants (VT, CFE, CVAE, TLPE, …) / contrôles fiscaux « abusifs » / procédures devant les prud’hommes / contrôle URSSAF/ …..

2 – se positionner dans un rôle constructif en portant le projet de Pacte de Confiance proposé par notre Mouvement : il met en avant la volonté des chefs d’entreprise de créer des emplois et richesses, pour peu que les conditions soient réunies pour l’entreprise.

Bien entendu, je reste à votre écoute.

Très cordialement.

Bertrand DECRE
Président
MEDEF Yvelines

Le MEDEF des Yvelines reçoit Gilles Cahen-Salvador le 24 septembre à Poissy.

Le 24 septembre prochain l’association PAC ENTREPRISES en partenariat avec le MEDEF des Yvelines (président Bernard Decré, vice-président Richard Bertrand) organisent à Poissy un déjeuner en présence de Gilles CAHEN SALVADOR Président du conseil de surveillance de LBO France (Un des plus importants fond de Private Equity Français) et également membre du conseil de surveillance de la BAC (fond d’investissement socialement responsable tourné vers les cités)

Quand Poissy fait la foire !

La foire artisanale et gastronomique de Poissy fête cette année ses neuf printemps.
Pour l’occasion, elle déménage de l’avenue du Cep à la place de la république.
Ce qui l’ancre encore plus au coeur de notre cité et permet de libérer plus de places de parking. 900, selon M. Krémo Allaouchiche, maire-adjoint délégué au développement économique.
Comme l’an dernier et jusqu’à demain les chalands pourront déguster du foie gras, du miel, du pain d’épices, des fromages, des fruits… et taster de nombreux vins en direct des vignobles de Bordeaux ou de Bourgogne. L’artisanat comme l’an dernier sera omniprésent.
En tout 65 exposants que le maire de Poissy Frédérik Bernard a pratiquement hier vers midi tous félicités pour la qualité des produits qu’ils présentaient à ses administrés et aux nombreux visiteurs de la région.
-aujourd’hui et demain de 9h à 19h

Le roi Peugeot est bien vivant !

C’est le deuxième article que nous consacrons à la firme automobile P.S.A Peugeot-Citroën qui règne sur Poissy, Carrières-sous-Poissy et Achères.
Paradoxalement, malgré des introductions haut placées, il est plus difficile mais pas impossible, pour un journaliste de pénétrer dans ce temple de l’automobile qu’il y a une trentaine d’années du temps de son prédécesseur.
Bilan provisoire d’une visite de près de 4 heures conduite par le sympathique Frédéric d’abord le site de production de Poissy est à la pointe du progrès technologique européen.
Puis pour les cinq mille collaborateurs de l’entreprise, les conditions de travail se sont nettement améliorées. Le travail est moins répétitif et la pénibilité a nettement diminué.
Dans les trois secteurs que nous avons visité les robots ont remplacé la sueur.
Toute l’entreprise n’est pas ouverte au public.
Nous sommes dans une période de demi-confidentialité due à la mise en chantier dans un lieu inconnu de nous de l’usine d’un nouveau modèle l’A 9.
Pour les blouses grises, hommes et femmes que nous avons vu au travail toujours concentrés et quelquefois amicaux, Poissy ne semble être ni l’enfer, ni le paradis.
Sur la devanture du café « Le Chiquito » situé tout près de l’usine il est écrit « C’est mieux ici qu’en face! ».
Sans doute. Mais soyons heureux de vivre dans une société qui permet ce genre de clin d’oeil…