Jean-François Raynal aurait démissionné si…

En fait, Jean-François Raynal, secrétaire départemental de l’UMP, dds Yelines conseiller général du canton de Poissy-Nord et vice-président du conseil général des Yvelines aurait sans doute démissionné si Jean-François Copé s’était maintenu à la présidence de l’UMP car Valérie Pécresse, présidence de lq fédération des Yvelines – sa « supérieure » aurait menacé de le faire dans cette hypothèse…

Après la démission de Jean-François Copé Jean-françois Raynal juge sage la décision prise par son mouvement.

A la suite de la « chute » de Jean-François Copé, président de l’UMP Jean- François Raynal, secrétaire départemental du mouvement, conseiller général de Poissy-Nord et vice-président du conseil général des Yvelines déclare approuver la décision prise par les instances du parti et d’instaurer à sa tête provisoirement une direction collégiale composée de trois anciens premiers ministres.
Il dit réagir, interrogé par la télévision départementale Yvelines Première,, en militant.

Europe: moins 3.

Comme dans les 15 départements de l’Ile de France devant tous les bureaux de votes dans une certaine indifférence 31 panneaux, 1 panneau rappelant la réglementation, et 30 les listes présentes viennent juste d’être posées par les agents municipaux.
A Poissy néanmoins les observateurs s’intéresseront:
-au pourcentage des abstentions
-au « tassement » des voix favorables au gouvernement
-à la poussée éventuelle des voix bleu marine et de la liste menée par Christine Boutin, ancien ministre et habitant le département.

Richard Bertrand donne son pouvoir… au maire.

Absent lors du dernier conseil municipal en date du 27 novembre, Richard Bertrand, conseiller municipal d’opposition a donné son pouvoir… au maire Frédérik Bernard, candidat à la mairie de Poissy.
Pourquoi?

Le projet de municipalisation du Conservatoire de musique a d’autre part été retiré de l’ordre du jour de cette séance de l’assemblée municipale.

Le projet de redécoupage des cantons de Poissy favorise la gauche.

Le projet de redécoupage des cantons et notamment des cantons de Poissy à l’ordre du jour de la séance d’hier du conseil général favorise la gauche.
C’est l’opinion des élus de droite.
Au lieu de deux, il n’y a plus qu’un seul canton de Poissy. Composé de la ville de Poissy et de celles d’Achères et de Carrières-sous-Poissy.
Le nombre total pour le département des Yvelines de cantons passe de 39 à 21.
Mais chaque canton étant représenté par 2 élus le nombre total de conseillers généraux ne change guère. 42 conseillers généraux au lieu de 39.
D’autre part le nombre de femmes et d’hommes à l’assemblée départementale devra être strictement égal.
La réforme ne sera applicable qu’en 2015. Après les municipales;
Les conseillers généraux ont six semaines pour faire part de leur opinion à la préfecture.

La ministre de la santé à Poissy.

C’est le « Parisien » qui l’annonce ce matin. La ministre des Affaires Sociales et de la santé Marisol Touraine était hier en visite au Centre Hospitalier Intercommunal de Poissy-Saint-Germain pour soutenir l’action des sages-femmes en grève depuis trois semaines. A la maternité de l’hôpital elle a été reçue par le nouveau directeur M. Michaël Galy. Mme Touraine a assuré autour d’une table ronde avec les sages-femmes qu’une première réunion entre leurs représentantes et le ministère était programmée pour le 19 novembre.

Karl Olive ami de Pierre Bédier.

Selon « le Parisien  » de ce matin Pierre Bédier, ancien président du Conseil général de 2005 à 2009- date de sa déchéance- qui fait aujourd’hui sa rentrée dans cette assemblée en tant que conseiller comme les autres après 4 ans d’absence. Il n’a « pas d’ambition pour la présidence… jusqu’à présent ».

Il compterait sur un réseau d’amis fidèles notamment dans « la nouvelle génération » dont Karl Olive à Poissy.